Les décharnés – Paul CLEMENT

51C4mWtWGELSynopsis : Une journée de juin comme une autre en Provence. Blessé à la cheville, Patrick, un agriculteur de la région, asocial et vieillissant, ne souhaite qu’une chose : se remettre au plus vite pour retrouver la monotonie de sa vie, rythmée par un travail acharné. Mais le monde bascule dans l’horreur lorsque les automobilistes, coincés dans un embouteillage non loin de chez lui, se transforment soudain en fous assoiffés de sang… de sang humain. S’il veut survivre, Patrick doit non seulement faire face à ces démons qui frappent à sa porte mais aussi à ceux, plus sournois, qui l’assaillent intérieurement. Et si cette petite fille, qu’il prend sous son aile, parvenait à le ramener, lui, vieux loup solitaire, dans le monde des vivants ?

Mon avis : Un excellent roman apocalyptique avec zombis que j’ai dévoré ! Premier point positif : Les zombis ne mettent pas 14 chapitres à débarquer ! On est tout de suite dans le vif du sujet, directement au coeur de l’intrigue et les deux protagonistes centraux se rencontrent assez vite . Deuxième point positif qui fait parfois défaut au roman de ce genre : Une écriture très mature et consciencieuse , emprunt même d’un certain réalisme, ce qui peut paraître paradoxal dans un récit avec zombis mais qui au final rend la lecture vachement prenante , émouvante et au final passionnante ! Autre point positif : L’originalité  du personnage principal, Patrick, qui n’est pas le beau gosse de service armé jusqu’au dent mais un exploitant agricole  de plus de 50 ans, désabusé, meurtri par la vie et au coeur de cette marée de zombis malgré lui, qui va devoir survivre avec à ses côtés une jeune gamine qu’il ne connait pas ! Quelques scènes  » classiques  » que l’on retrouve forcement souvent dans les romans de zombis ( recherche de nourriture, d’eau, d’endroits protégés ) et toujours cette moralité que j’adore dans ces romans : Le mal absolu ne vient pas forcement des zombis en eux-mêmes, mais plutôt de certains survivants … Ce qui crée des scènes insoutenables parfois, mais franchement plausibles . Enfin, énorme empathie pour Patrick et Emma ! On a l’impression parfois de courir avec eux … et qu’ils nous emmènent à cette fin … Arghhhhh abominable mais tellement bien foutue qui m’a clouée le bec !! Choquée … Mais ravie !! Du bonheur en barre du début à la fin ! Je me suis mangé le bouquin d’une traite, telle une zombi assoiffée de chaire fraîche !! Gniark gniark gniark ! Un brillant et épatant roman de zombis donc qui m’a agréablement surprise de part sa maturité, son authenticité et ses personnages extrêmement attachants ! Je recommande fortement aux fans du genre qui veulent sortir du roman de zombis dit  » adolescents  » !! On croise les doigts pour lire un jour un Tome 2 !

Ma note pour ce roman de zombis mature, accompli et au final très captivant : Note-18

2 réflexions au sujet de « Les décharnés – Paul CLEMENT »

  1. Alors je dois avouer que je déteste les histoires de Zombies (en fait le concept car je n’en ai jamais lu) et que je ne pense pas lire ce livre. Mais ta chronique me fait penser que c’est le genre de livre qui doit plaire aux inconditionnels de ces horribles créatures. Je le note pour l’anniversaire de mon frère accro à The Walking Dead. Qui sait… je finirai peut-être par le lire aussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *