Tu tueras l’ange – Sandrone Dazieri

SYNOPSIS : Lorsque le TGV Milan-Rome arrive à quai, la police fait une macabre découverte : tous les passagers de la classe affaires sont morts.
Si les premiers indices orientent l’enquête vers un attentat, la commissaire adjointe Colomba Caselli, muscles d’acier et âme fragile, a de sérieux doutes. Pour elle, seul Dante Torre, l' » Homme du Silo « , est capable d’y voir clair dans ce brouillard de mensonges et de fausses pistes. Très vite, ils découvrent que ce massacre n’est que l’énième épisode d’une longue série de carnages, sur laquelle plane l’ombre d’une mystérieuse figure féminine. Elle ne laisse aucune trace, juste un nom : Giltiné, l’ange lituanien des morts.

MON AVIS : Gros coup de coeur ! Comme ce fût le cas pour  » Tu tueras le père  » du même auteur ! Quel plaisir de retrouver notre duo Colomba/Dante, tellement attachant et fascinant . Une scène d’introduction qui vous cloue sur place, une tueuse très charismatique et énigmatique qui nous hypnotise tout le long du récit . Et toujours une construction de l’intrigue impeccable de l’auteur, dans la façon d’amener son histoire, ses personnages et la relation particulière qui unit notre duo . Une alternance présent/passé qui crée un rythme impétueux et saccadé rendant notre lecture très addictive ! Toujours un petit coup de mou vers la moitié, avec une certaine redondance dans l’action, comme ce fût le cas dans  » Tu tueras le père « , mais l’auteur a su rapidement reprendre les rênes de son histoire et nous offrir un dénouement magistral !! Une fin qui répond à TOUTES nos questions , pour notre plus grand bonheur !! Et le petit cliffhanger final qui va bien sur le secret qui hante Dante … BREF : Si vous avez aimé le premier opus, vous ne pourrez qu’apprécier celui là ! Un auteur magistral qui nous offre un duo tellement original et surprenant, autour d’une histoire fascinante qui vous tiendra forcement en haleine jusqu’au fulgurant dénouement ! Je vous le conseille vivement ! Coup de coeur !

MON AVIS EN VIDÉO : Prochainement …

2 réflexions au sujet de « Tu tueras l’ange – Sandrone Dazieri »

  1. Quelle déception !
    Le début est très prometteur mais ensuite l’histoire patine et tient difficilement la route, dommage.
    De plus, à part Colomba Caselli les personnages ne sont pas très crédibles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *