Archives de catégorie : Historique

Marie et Bronia – Natacha Henry

SYNOPSIS : Marie Curie et Bronia Dluska seraient-elles entrées dans l’histoire si elles n’avaient pas été soeurs ? Varsovie, fin du XIXe siècle. Marie et Bronia, deux soeurs vivant dans une Pologne asservie par la Russie, n’ont qu’une obsession : aller à l’université. Marie rêve de devenir chimiste, et Bronia, médecin. Malheureusement, l’occupant russe interdit aux femmes de faire des études. C’est compter sans l’esprit de rébellion des deux jeunes filles… Un soir d’automne, à la lueur d’une lampe à pétrole, les deux soeurs décident de sceller un pacte incroyable, qui les mènera jusqu’aux portes de la Sorbonne, à Paris…

MON AVIS : Un roman jeunesse super intéressant qui revient sur l’histoire des deux fameuses soeurs ! Bien que le style soit très jeunesse, on est rapidement pris dans l’histoire incroyable de nos deux héroïnes . Même si je regrette que le côté scientifique soit quelque peu délaissé pour le côté sentimental de leurs parcours, le tout est resté très agréable à lire, même si j’aurai aimé quelques approfondissements, je pense que ce récit est parfait pour des jeunes de 12/14 ans ! Je le recommande donc pour cet âge là ou même un adulte qui voudrait connaître le parcours atypique de nos deux soeurs ! Bref, une histoire réjouissante, pas prise de tête et rapide qui fait passer un bon moment de lecture .

MON AVIS EN VIDÉO :

L’obscur clarté de l’air – David Vann

SYNOPSIS : Née pour détruire les rois, née pour remodeler le monde, née pour horrifier et briser et recréer, née pour endurer et n’être jamais effacée. Hécate-Médée, plus qu’une déesse et plus qu’une femme, désormais vivante, aux temps des origines ”. Ainsi est Médée, femme libre et enchanteresse, qui bravera tous les interdits pour maîtriser son destin. Magicienne impitoyable assoiffée de pouvoir ou princesse amoureuse trahie par son mari Jason ? Animée par un insatiable désir de vengeance, Médée est l’incarnation même, dans la littérature occidentale, de la prise de conscience de soi, de ses actes et de sa responsabilité. Dans une langue sublime et féroce, David Vann fait une relecture moderne du mythe de Médée dans toute sa complexe et terrifiante beauté. Le portrait d’une femme exceptionnelle qui allie noirceur et passion dévorante.

MON AVIS EN VIDÉO : 

Mascarade – RAY CELESTIN

SYNOPSIS : 1928. Chicago est la cité de tous les contrastes. Du ghetto noir aux riches familles blanches, en passant par la mafia italienne tenue par Al Capone, la ville vit au rythme du jazz, de la prohibition et surtout du crime, que la police a du mal à endiguer. C’est dans ce contexte trouble qu’une femme appartenant à l’une des plus riches dynasties de la ville fait appel à l’agence Pinkerton. Sa fille et le fiancé de celle-ci ont mystérieusement disparu la veille de leur mariage. Les détectives Michael Talbot et Ida Davies, aidés par un jeune jazzman, Louis Armstrong, vont se charger des investigations.
Au même moment, le corps d’un homme blanc est retrouvé dans une ruelle du quartier noir. Le meurtre en rappelle un autre à Jacob Russo, photographe de scènes de crime, qui décide de mener son enquête.
Quel est le lien entre ces deux affaires ? Y a-t-il un rapport avec le crime organisé ? Car la vieille école d’Al Capone et de la contrebande d’alcool est menacée par de jeunes loups aux dents longues qui, tels Lucky Luciano ou Meyer Lansky, n’hésitent pas à se lancer dans le trafic de drogue.

MON AVIS : 

 

MON AVIS EN VIDÉO : 

Equinoxe – Benjamin Van-Hyfte

SYNOPSIS : Charleston, fin des années trente. L e cadavre d’une jeune femme est découvert à marée basse, à l’intérieur d’un récif. A peine a-t-on prévenu les autorités que la mer remonte, et la dépouille est de nouveau sous l’océan. Qui est cette femme ? Comment a-t-elle pu mourir dans un récif qui se trouve sous la mer pratiquement toute l’année ? L’enquête s’oriente vers la piste de deux jeunes filles : Miranda Guidry, et Mary Epping. La première est issue d’une riche famille . La seconde vit avec sa mère dans un bungalow des îles marines. Toutes deux ont disparu en mars, lors du précédent équinoxe . Alors qu’une violente tempête empêche de récupérer la dépouille, le cadavre inconnu déchaîne les passions. Miranda, ou Mary ? Deux inspecteurs t entent de dé couvrir la vérité, à quelques jours d’une élection municipale où l’identité de la noyée devient l’enjeu numéro un.

MON AVIS : Très bonne surprise que ce petit polar historique d’une richesse des personnages incroyable et d’un suspense magnifiquement bien dosé . On se laisse rapidement envoûter par l’ambiance de Charleston de 1930 et prendre dans l’enquête sur ce mystérieux corps retrouvé dans l’océan en ce jour d’équinoxe . Enorme attachement aux divers protagonistes : L’auteur a vraiment réussi un coup de maître en proposant autant de profondeur psychologique à ses personnages en 240 pages ! Un récit haletant, addictif, avec de nombreux petits twists ingénieux qui vous tiennent en haleine et un dénouement parfaitement bien amené et cohérent avec le reste du récit ! J’ai littéralement bouffé les 240 pages de ce roman ! Je vous le recommande vraiment si vous aimez les polar historique autour de cette période marquante des années 30 en Amérique !

MON AVIS EN VIDÉO : 

Mort sur la Jogne – Antoinette Bourquenoud

SYNOPSIS : Paris, 8 juin 1782 .
Un rendez-vous avec la dame qu’il espère conquérir, le bal que donne le roi Louis XVI en l’honneur de ses invités russes : la journée du jeune Célestin Frignac s’annonce exceptionnelle.
Elle va l’être, au-delà de tout ce qu’il pouvait imaginer !
Il prendra la route pour les Préalpes fribourgeoises, découvrira la vallée de la Jogne. Les réminiscences d’un drame vieux de vingt ans, un meurtre sordide : ses premiers jours à Charmey seront loin d’être aussi mornes qu’il le craignait !

MON AVIS : Du très bon roman à suspense historique qui vous fera voyager de Versailles aux Alpes dans la vallée de la Jogne ! Le héros du roman étant illustrateur, l’auteur a eu la merveilleuse idée d’accompagner son récit des dessins de Célestin , pour notre plus grand plaisir . Bien que le côté historique prenne le dessus sur le côté intrigue et enquête, j’ai eu beaucoup de plaisir à lire ce roman qui m’a complètement dépaysé et embarqué dans les aventures champêtres de Celestin . J’espère vraiment que l’ on retrouvera notre sympathique Celestin pour d’autres aventures ! Bref, je recommande vivement ce roman si le côté historique anté-révolution française vous intéresse, ainsi que la thématique des secrets de famille . Un régal de lecture que je n’ai pas vu passer !

MON AVIS EN VIDÉO : 

L’affaire de l’homme à l’escarpin – JEAN CHRISTOPHE PORTES

SYNOPSIS : Paris, 1791. Un jeune homme est découvert assassiné dans un quartier populaire. Il est nu, à l’exception d’une paire d’escarpins vernis et cela ressemble à un vol qui a mal tourné. Mais quand on apprend que le jeune homme fréquentait les milieux homosexuels et qu’il travaillait pour un journal politique, l’affaire prend une tout autre tournure.
Le gendarme Victor Dauterive découvre que cet assassinat est lié aux intrigues se jouant au plus haut niveau du pouvoir. Depuis la fuite à Varennes, Louis XVI a été suspendu de ses fonctions et, dans l’ombre, le parti du duc d’Orléans fait tout pour  s’emparer du pouvoir.
Dans les bas-fonds de la capitale, entre aristocrates révolutionnaires, Dauterive ne sait plus à qui se fier. La corruption, l’avidité et les trahisons sont monnaie courante et le danger est à chaque coin de rue. Surtout quand on s’approche un peu trop près de la vérité…

MON AVIS : Rhalala, que j’aime refermer un livre en me disant :  » Waouhh j’ai appris des trucs ! Je dormirai vraiment moins con ce soir !  » … Et c’est toujours le cas avec cet auteur qui a parfaitement su trouver l’équilibre parfait entre Thriller et Histoire ! Nous revoilà plongés , dans ce deuxième opus des enquêtes de Victor Dauterive , dans l’époque de la Révolution Française . Action, Réflexion, Apparition de personnages célèbres tels que Lafayette ou Choderlos de Laclos … Course poursuite en plein Paris … Intrigues politiques et machiavéliques … Attachement au personnage de Victor : Un merveilleux mélanges qui vous scotche à votre lecture et vous emmène jusqu’à une scène finale époustouflante !! C’est intelligent, captivant, jamais chiant, très documenté, voir même éducatif ! A lire absolument par les amoureux du polar historique !! Vivement une nouvelle enquête de Victor ! ♥

MON AVIS EN VIDEO : 

Orages – Estelle THARREAU

51v0ndi2aplSynopsis : Si vous éleviez seule une fille de seize ans et que votre petit ami devenait trop encombrant, refuseriez-vous un travail et une belle maison dans un village de carte postale où tout le monde semble prêt à vous aider ? Il est probable que non. Pourtant, vous auriez tort ! Les nuits d’orage peuvent s’avérer mortelles pour qui ne sait pas lire entre les lignes du présent et celles d’un passé enfoui depuis plus d’un siècle dans un cahier d’écolier jauni et écorné.

Mon avis : Excellente surprise que ce thriller rural utilisant ce procédé de narration classique mais efficace du journal intime ! Cela crée un énorme dynamisme à la lecture qui devient rapidement addictive , en oscillant entre récit du présent et souvenirs d’un siècle avant !! Tout ce qui marche pour un bon thriller rural : Des secrets enfouis, des non-dit, des drames familiaux, des personnages énigmatiques et une terrible empathie pour notre maman et sa fille ! un thriller d’une facture plutôt classique, que se soit dans les ficelles qui y sont tirées ou son dénouement, mais diablement efficace, remplissant son travail de divertissement, de suspense et d’intrigue comme on en demande aux thrillers ! Un premier roman rudement bien réussi qui augure de biens belles choses pour l’avenir ! Une auteur à suivre !

Ma note : Note-17

Les moissons funèbres – Jesmyn Ward

91kr7envsclSynopsis : En l’espace de quatre ans, Jesmyn Ward qui, depuis Bois sauvage a fait de l’ État du Mississippi son territoire, a assisté à la mort de cinq jeunes garçons qui lui étaient chers. Ces morts n’avaient à priori rien en commun, si ce n’est le spectre puissant et hors statistique de la pauvreté et du racisme qui conditionne l’avenir difficile des jeunes hommes issus de la communauté noire américaine. Les Moissons funèbres est un roman introspectif, âpre et mélancolique, sur la pauvreté dans le Sud profond des États-Unis.

Mon avis : Une excellente lecture qui oscille entre compte rendu de la situation des jeune noirs américains aujourd’hui et des pans de la vie de l’auteur, elle-même noire américaine ayant vécu l’exclusion, le racisme et surtout la tragédie de la perte de son frère . Un récit très poignant et extrêmement touchant, servit par une écriture solide et toujours ancrée dans la réalité . Bref, une thématique ultra intéressante, une plume enlevée , sincère et émouvante ! Une lecture originale à tenter !

Ma noteNote-17

Bloc 11 – Piero Degli Antoni

81j8rqedollSynopsis : 1944, Auschwitz : le commandant du camp organise un jeu sadique et démoniaque avec dix déportés : il leur donne une nuit pour désigner lequel d’entre eux devra mourir le lendemain. Pourquoi ? Trois prisonniers se sont évadés, et ceux qui restent doivent payer. Quelle sera leur réponse face à cette cruauté poussée à l’extrême ?

Mon avis :

  • Enorme surprise !! Une pépite dans le genre  » huis-clos  » qui m’a tenu en haleine du début à la fin ! Imaginez : Un SS qui n’a rien trouvé de mieux que d’organiser une partie de jeu d’échec grandeur nature avec 10 prisonniers du camp !
  • Un style complètement prenant dés les premières phrases . On est tout de suite mis dans l’ambiance, l’approche des personnages, l’installation de l’intrigue dans ce climat austère et oppressant du camp d’Auschwitz en 1944 …
  • Une histoire au carré, mené d’une main de maître dont la fin reste en totale accord avec le reste du récit !
  • Un bijou de lecture ! N’hésitez pas ! Addictif, immergeant et oppressant à souhait !

Ma note pour cette pépite du genre  » huis-clos « Note-18

Ce que caches ton nom – Clara Sanchez

71Ozv8WzHNL (1)Synopsis : Sandra, une jeune femme d’une trentaine d’années, a décidé de venir s’installer dans un village isolé de la côte est espagnole. Un peu paumée, Sandra – qui vient de quitter un emploi qu’elle détestait et un homme qu’elle n’aimait pas mais dont elle attend un enfant – ne sait pas quoi faire de sa vie. Alors qu’elle passe de longues heures sur la plage, perdue dans ses pensées, Sandra fait la connaissance des Christensen, un couple d’octogénaires norvégiens installés dans le village depuis des années. Rapidement, le lien qui unie Sandra à ce couple devient plus qu’une simple amitié. Ils la prennent sous leurs ailes, décident de l’aider et la traitent comme la petite-fille qu’ils n’ont jamais eue. Mais un vieil homme tout juste débarqué d’Argentine, Julian, va venir perturber cette union fragile. Il révèle en effet à Sandra qu’il est un survivant du camp de Mauthausen, et que les Christensen ne sont ceux qu’ils prétendent être. Donnant au départ que peu de crédit à l’histoire de Julian, Sandra, étudiant les allées et venues de Karin et Fredrik et considérant leurs silences, finit tout de même par considérer le couple de Norvégiens sous un nouveau jour. Mais elle ne réalise pas encore que la fin de son innocence met sa vie en danger.

Mon avis : Une thématique intéressante : La traque des anciens tortionnaires nazis dont beaucoup se cachaient au fin fond de l’Espagne . Un climat angoissant qui monte crescendo , du coup on remarque pas mal de longueurs tout le long du récit, surtout que les protagonistes ont tous plus de 80 ans !! Bref, un roman historique-contemporain intéressant montrant des longueurs et peu d’action mais faisant preuve d’une grande humanité !

Ma note Note-16