Archives de catégorie : Historique

L’affaire de l’homme à l’escarpin – JEAN CHRISTOPHE PORTES

SYNOPSIS : Paris, 1791. Un jeune homme est découvert assassiné dans un quartier populaire. Il est nu, à l’exception d’une paire d’escarpins vernis et cela ressemble à un vol qui a mal tourné. Mais quand on apprend que le jeune homme fréquentait les milieux homosexuels et qu’il travaillait pour un journal politique, l’affaire prend une tout autre tournure.
Le gendarme Victor Dauterive découvre que cet assassinat est lié aux intrigues se jouant au plus haut niveau du pouvoir. Depuis la fuite à Varennes, Louis XVI a été suspendu de ses fonctions et, dans l’ombre, le parti du duc d’Orléans fait tout pour  s’emparer du pouvoir.
Dans les bas-fonds de la capitale, entre aristocrates révolutionnaires, Dauterive ne sait plus à qui se fier. La corruption, l’avidité et les trahisons sont monnaie courante et le danger est à chaque coin de rue. Surtout quand on s’approche un peu trop près de la vérité…

MON AVIS : Rhalala, que j’aime refermer un livre en me disant :  » Waouhh j’ai appris des trucs ! Je dormirai vraiment moins con ce soir !  » … Et c’est toujours le cas avec cet auteur qui a parfaitement su trouver l’équilibre parfait entre Thriller et Histoire ! Nous revoilà plongés , dans ce deuxième opus des enquêtes de Victor Dauterive , dans l’époque de la Révolution Française . Action, Réflexion, Apparition de personnages célèbres tels que Lafayette ou Choderlos de Laclos … Course poursuite en plein Paris … Intrigues politiques et machiavéliques … Attachement au personnage de Victor : Un merveilleux mélanges qui vous scotche à votre lecture et vous emmène jusqu’à une scène finale époustouflante !! C’est intelligent, captivant, jamais chiant, très documenté, voir même éducatif ! A lire absolument par les amoureux du polar historique !! Vivement une nouvelle enquête de Victor ! ♥

MON AVIS EN VIDEO : 

Orages – Estelle THARREAU

51v0ndi2aplSynopsis : Si vous éleviez seule une fille de seize ans et que votre petit ami devenait trop encombrant, refuseriez-vous un travail et une belle maison dans un village de carte postale où tout le monde semble prêt à vous aider ? Il est probable que non. Pourtant, vous auriez tort ! Les nuits d’orage peuvent s’avérer mortelles pour qui ne sait pas lire entre les lignes du présent et celles d’un passé enfoui depuis plus d’un siècle dans un cahier d’écolier jauni et écorné.

Mon avis : Excellente surprise que ce thriller rural utilisant ce procédé de narration classique mais efficace du journal intime ! Cela crée un énorme dynamisme à la lecture qui devient rapidement addictive , en oscillant entre récit du présent et souvenirs d’un siècle avant !! Tout ce qui marche pour un bon thriller rural : Des secrets enfouis, des non-dit, des drames familiaux, des personnages énigmatiques et une terrible empathie pour notre maman et sa fille ! un thriller d’une facture plutôt classique, que se soit dans les ficelles qui y sont tirées ou son dénouement, mais diablement efficace, remplissant son travail de divertissement, de suspense et d’intrigue comme on en demande aux thrillers ! Un premier roman rudement bien réussi qui augure de biens belles choses pour l’avenir ! Une auteur à suivre !

Ma note : Note-17

Les moissons funèbres – Jesmyn Ward

91kr7envsclSynopsis : En l’espace de quatre ans, Jesmyn Ward qui, depuis Bois sauvage a fait de l’ État du Mississippi son territoire, a assisté à la mort de cinq jeunes garçons qui lui étaient chers. Ces morts n’avaient à priori rien en commun, si ce n’est le spectre puissant et hors statistique de la pauvreté et du racisme qui conditionne l’avenir difficile des jeunes hommes issus de la communauté noire américaine. Les Moissons funèbres est un roman introspectif, âpre et mélancolique, sur la pauvreté dans le Sud profond des États-Unis.

Mon avis : Une excellente lecture qui oscille entre compte rendu de la situation des jeune noirs américains aujourd’hui et des pans de la vie de l’auteur, elle-même noire américaine ayant vécu l’exclusion, le racisme et surtout la tragédie de la perte de son frère . Un récit très poignant et extrêmement touchant, servit par une écriture solide et toujours ancrée dans la réalité . Bref, une thématique ultra intéressante, une plume enlevée , sincère et émouvante ! Une lecture originale à tenter !

Ma noteNote-17

Bloc 11 – Piero Degli Antoni

81j8rqedollSynopsis : 1944, Auschwitz : le commandant du camp organise un jeu sadique et démoniaque avec dix déportés : il leur donne une nuit pour désigner lequel d’entre eux devra mourir le lendemain. Pourquoi ? Trois prisonniers se sont évadés, et ceux qui restent doivent payer. Quelle sera leur réponse face à cette cruauté poussée à l’extrême ?

Mon avis :

  • Enorme surprise !! Une pépite dans le genre  » huis-clos  » qui m’a tenu en haleine du début à la fin ! Imaginez : Un SS qui n’a rien trouvé de mieux que d’organiser une partie de jeu d’échec grandeur nature avec 10 prisonniers du camp !
  • Un style complètement prenant dés les premières phrases . On est tout de suite mis dans l’ambiance, l’approche des personnages, l’installation de l’intrigue dans ce climat austère et oppressant du camp d’Auschwitz en 1944 …
  • Une histoire au carré, mené d’une main de maître dont la fin reste en totale accord avec le reste du récit !
  • Un bijou de lecture ! N’hésitez pas ! Addictif, immergeant et oppressant à souhait !

Ma note pour cette pépite du genre  » huis-clos « Note-18

Ce que caches ton nom – Clara Sanchez

71Ozv8WzHNL (1)Synopsis : Sandra, une jeune femme d’une trentaine d’années, a décidé de venir s’installer dans un village isolé de la côte est espagnole. Un peu paumée, Sandra – qui vient de quitter un emploi qu’elle détestait et un homme qu’elle n’aimait pas mais dont elle attend un enfant – ne sait pas quoi faire de sa vie. Alors qu’elle passe de longues heures sur la plage, perdue dans ses pensées, Sandra fait la connaissance des Christensen, un couple d’octogénaires norvégiens installés dans le village depuis des années. Rapidement, le lien qui unie Sandra à ce couple devient plus qu’une simple amitié. Ils la prennent sous leurs ailes, décident de l’aider et la traitent comme la petite-fille qu’ils n’ont jamais eue. Mais un vieil homme tout juste débarqué d’Argentine, Julian, va venir perturber cette union fragile. Il révèle en effet à Sandra qu’il est un survivant du camp de Mauthausen, et que les Christensen ne sont ceux qu’ils prétendent être. Donnant au départ que peu de crédit à l’histoire de Julian, Sandra, étudiant les allées et venues de Karin et Fredrik et considérant leurs silences, finit tout de même par considérer le couple de Norvégiens sous un nouveau jour. Mais elle ne réalise pas encore que la fin de son innocence met sa vie en danger.

Mon avis : Une thématique intéressante : La traque des anciens tortionnaires nazis dont beaucoup se cachaient au fin fond de l’Espagne . Un climat angoissant qui monte crescendo , du coup on remarque pas mal de longueurs tout le long du récit, surtout que les protagonistes ont tous plus de 80 ans !! Bref, un roman historique-contemporain intéressant montrant des longueurs et peu d’action mais faisant preuve d’une grande humanité !

Ma note Note-16

Germania – Harald Gilbers

81G6zTkuATLSynopsis : Berlin, été 1944. De jeunes femmes sont retrouvées mortes, nues et mutilées, devant des monuments aux morts de la Première Guerre mondiale. Contre toute attente, le SS-Hauptsturmführer Vogler fait appel à Richard Oppenheimer, l’ancien enquêteur star. Pourtant Oppenheimer est juif et donc officiellement interdit d’exercer… Tiraillé entre son quotidien misérable dans une  » maison juive  » et le confort que lui offre son nouveau statut, Oppenheimer est de plus en plus inquiet. Tous les indices pointent vers un assassin appartenant à l’élite nazie, si Oppenheimer échoue, son destin est scellé. Mais n’est-il pas encore plus dangereux de démasquer le coupable ? Pendant les derniers jours du Reich, les tensions sont à leur comble…

Mon avis : Excellent thriller historique qui a su trouver le parfait équilibre entre l’Histoire avec un grand H et l’enquête policière ! On est tout de suite en forte empathie avec Richard, cet ancien enquêteur juif, qui devra collaborer avec un SS chargé de l’affaire de ces femmes que l’on retrouve atrocement mutilées et assassinées au coeur de Berlin ! Et nous voilà donc plongés dans l’enfer de Berlin de 1944, complètement ravagée par les bombardements britanniques et dont les habitants vivent dans l’angoisse en permanence et ne souhaitent plus que la capitulation d’Hitler !! L’auteur nous fournit pas mal d’anecdotes de cette période sinistre , tout en nous intriguant sur les raisons de ces meurtres ! Plus l’enquête avance, plus Richard comprend que le tueur gravite autour de l’entourage du Führer et plus il cherche à comprendre pourquoi on a fait appel à un ancien flic juif pour cette affaire …. Du rythme, du suspense, un travail de recherche minutieux sur la vie des berlinois en ce printemps 1944 et des personnages attachants ! Bref, On est pris dans le tourbillon de cette histoire avec ce duo improbable entre un SS et un ex-policier juif ! UN EXCELLENT THRILLER HISTORIQUE QUE JE CONSEILLE FORTEMENT AUX FANS DU GENRE ET DE CETTE PERIODE HISTORIQUE !  Hâte de lire le tome 2 !

Mon avis pour ce remarquable thriller historique qui a su trouver la parfaite harmonie entre Histoire et enquête policière : Note-19

L’affaire des Corps sans Tête – Jean-Christophe PORTES

51Ic186szHLSynopsis : 1791. On découvre des cadavres dans la Seine, nus et la tête coupée. Malgré l’émoi que cela provoque, Victor Dauterive, jeune officier de la nouvelle Gendarmerie n’a guère le temps de s’en préoccuper : Lafayette, son mentor, l’a chargé d’arrêter Marat, ce dangereux agitateur qui en appelle au meurtre des aristocrates. Une mission qui tourne vite au cauchemar pour l’enquêteur qui joue sa vie en posant trop de questions. Les vainqueurs de la Bastille sont-ils de vrais patriotes ou des activistes corrompus ? Existe-t-il vraiment un Comité secret aux Tuileries, dans l’ombre de la Cour ? Et n’y aurait-il pas un lien en Marat et ces corps flottant dans la Seine ? Peu à peu, Victor Dauterive lève le voile sur un effrayant complot. Une conspiration qui pourrait changer le cours de la Révolution…

Mon avis : Ahh que j’aime lire de temps en temps un bon petit polar historique ! Celui-ci fût parfait ! L’excellent mélange de l’intrigue policière et d’une période historique donnée ! On est ici en 1791, en pleine révolution, et on suit le jeune officier Victor Dauterive chargé d’enquêter sur des cadavres retrouvés sans tête dans la Seine . Bien que l’intrigue prenne son temps à se mettre en place, elle reste palpitante ! On est prit entre des meurtres étranges, des affaires de corruption et de  manipulations politiques . Une première partie donc très dense, parfois un petit peu longuette  et puis tout se précipite en deuxième partie pour nous donner un dénouement explosif ! Quel plaisir de croiser  au fil de l’intrigue des grands noms historiques tels que La Fayette,  Olympe de Bouges, Louis XVI et Marie-Antoinette … Totale maîtrise de l’auteur sur ces événements historiques . Même si la fin reste plutôt convenue par rapport aux meurtres,  on est pris dans un tourbillon de faits historiques et de noms prestigieux . C’est pour çà que j’aime le polar historique : On n’est pas dans l’hémoglobine et le sanguinaire, mais on se laisse tout simplement porter dans l’Histoire et c’est très agréable ! Je recommande si vous aimez un chouia l’Histoire avec un grand H et les intrigues policières rondement bien menées ! Premier tome des enquêtes de Victor Hauterive : On en espère d’autres !

Ma note pour ce très bon polar historique solide et rondement bien mené pour un 1er roman : Note-17

A la mesure de nos silences – Sophie LOUBIERE

71vv45Bm7BLSynopsis :  » – Deux jours de ta vie. Deux jours pour changer les choses » Jamais Antoine n’aurait pensé que son grand-père puisse agir ainsi : il y a quelques heures à peine, l’adolescent sortait du lycée, s’apprêtant royalement à raté sont bac. Kidnappé par papi à bord d’un vieux coupé Volvo, il roule à présent vers l’inconnu, privé de son iPhone. A 82 ans, François Valent, journaliste brillant, aura parcourut le monde et couvert tous les conflits du globe sans jamais flancher. S’il a conclu un marché avec son petit fils, c’est pour tenter de le convaincre de ne pas lâcher ses études. Mais ce voyage improvisé ne se fera pas sans heurs. La destination vers laquelle le vieil homme conduit Antoine – La ville de Villefranche-de-Rouergue, où il a grandit – a ce parfum particulier de remords. C’est là que l’enfance de François a trébuché. Lors d’un drame sanglant de la Seconde Guerre mondiale dont l’Histoire a gardé le secret. A la fois quête du souvenir et voyage initiatique, cette échappée belle les révélera l’un à l’autre. La vraie vie n’est jamais là où on l’attend.

Mon avis : Très joli road-movie entre François, le papy et son petit-fils Antoine ! On alterne entre récit du passé, dans le village de François en 1939 où une troupe de SS spéciale va prendre position dans son village, et récit du présent dans lequel Antoine  est dans la détresse … Comment ce vieux monsieur, à travers le récit de son passé, va t’il agir sur son petit fils ? … Une émouvante histoire à deux voix que j’ai beaucoup aimé ! Le côté historique y est en plus fort intéressant ( même si personnellement je connaissais l’existence de cette 13éme division trés spéciale des forces allemandes … ) et on s’attache rapidement à Antoine et François … Lecture rafraîchissante et bienheureuse qui donne du baume au coeur !

Ma note pour ce road-movie qui nous raméne en 1939 au coeur de l’Aveyron ..Note-16

Carnaval – Ray CELESTIN

couv22688771Synopsis : Au coeur du Sud profond, La Nouvelle-Orléans, construite sur des marécages en dessous du niveau de la mer, a toujours été aux prises avec tornades, inondations et épidémies de toutes sortes. La nature du sol en fait une cité qui s’affaisse, où les morts ne peuvent être enterrés. Alligators, serpents, araignées hantent ses marais. Nombre de menaces ont toujours plané au-dessus de la ville. Et pourtant…
Lorsqu’en 1919 un tueur en série s’attaque à ses habitants en laissant sur les lieux de ses crimes des cartes de tarot, la panique gagne peu à peu. On évoque le vaudou. Les victimes étant siciliennes, les rivalités ethniques sont exacerbées. Un policier, Michael Talbot, un journaliste, John Riley, une jeune secrétaire de l’agence Pinkerton, Ida, et un ancien policier tout juste sorti de prison, Luca D’Andrea, vont tenter de résoudre l’affaire. Mais eux aussi ont leurs secrets… Alors qu’un ouragan s’approche de la ville, le tueur, toujours aussi insaisissable, continue à sévir. Le chaos est proche.

Mon avis : Ohhh que j’aime les thrillers historiques …quand ils sont bien foutus comme celui-ci !! On se laisse délicieusement happer par l’ambiance de La Nouvelle-Orléans de 1919 : Musique, couleur, odeur !! On s’y croirait vraiment ! On va suivre 4 personnages principaux qu’on arrive facilement, dés le départ, à démarquer et l’intrigue est lancée rapidement . Certes ici l’intérêt finalement de la lecture ne va pas être dans la résolution de l’enquête ( Une vraie série de meurtres qui eu lui à cette époque là),  mais vraiment dans l’ambiance euphorique, enivrante mais aussi troublante ( la mafia, la ségrégation, la corruption ) de ces années là dans le sud de l’Amérique . De nombreux clins d’oeil à la  » vraie  » histoire ( un des personnages narre en fait la jeunesse de Louis Amstrong ) et la fin …. Ahh que j’ai aimé le dernier énorme clin d’oeil qui m’a fichu le gros smiley dans les deux dernières pages !! Bref, superbe lecture que je recommande vivement ! Pas forcement pour le côté suspense mais vraiment pour l’ambiance générale magnifique qui s’y dégage et la très jolie plume plaisante  et efficace de l’auteur! Une très belle réussite de polar historique destiné, finalement, aux lecteurs de tout âge ! 

Ma note pour ce super thriller historique qui dépeint merveilleusement bien l’Amérique du sud du début du 20éme siécle :Note-18

Today, we live – Emmanuelle PIROTTE

915KSW0Q5WLSynopsis : Décembre 1944. C’est la contre-offensive allemande dans les Ardennes belges. Pris de panique, un curé confie Renée, une petite fille juive de 7 ans, à deux soldats américains. Ce sont en fait des SS infiltrés, chargés de désorganiser les troupes alliées. Les deux nazis décident d’exécuter la fillette. Au moment de tirer, Mathias, troublé par le regard de l’enfant, tue l’autre soldat. Commence dès lors une cavale, où ils verront le pire, et parfois le meilleur, d’une humanité soumise à l’instinct de survie.

Mon avis : Excellente lecture ! Un  » Léon  » chez les nazis !! L’attachement improbable entre un tueur nazi et une petite juive ! Ou comment celui qu’on croit mauvais peut faire le bien et inversement ! Le côté  » historique  » du roman n’est pas du tout assommant , au contraire, il nous évoque ici un pan de la seconde guerre mondiale peut-être méconnu ( Que s’est-il passé dans nos campagnes lors de la débâcle des allemands en fin 44/début 45 ? Comment se sont comportés les vaincus et les vainqueurs ? Pas toujours comme on le penserait …. ) . Les personnages sont excellemment approfondis , juste ce qu’il faut pour qu’on s’y attache, tout en ayant cette nuance dans leur motivations profondes ( bonnes ou mal ? ) . Bref, une lecture passionnante, avec ce qu’il faut de tension dramatique, sans jamais être dans le pathos  et une fin qui a été vers là où je voulais !! Le pied !! Un pur bonheur de roman historique à suspense que je recommande vivement ! On ne voit absolument pas les pages défilées !! Un régal de lecture !

Ma note pour cette excellente lecture  où règne une tension extrême en cette fin de 2nde guerre mondiale : Note-18