Archives de catégorie : Horreur

Kirsten – Sébastien Prudhomme-Asnar

SYNOPSIS : Il existe en ce monde des forces invisibles dont la volonté de nuire prend sa source dans les plus abjects instincts de l’homme. « Kirsten » vous invite dans les égouts de l’âme humaine. Préparez-vous à une immersion durant laquelle l’oxygène risque de vous manquer…

MON AVIS : Encore une énorme lecture venant de cet auteur !! Attention, nous sommes ici vraiment dans du fantastique-surnaturel lourd ! Bienvenue à Berifos le Dom où des choses malveillantes s’y passent ! Suivons Ariane et son père, aux mains des frères Altanni aux sombres desseins, Jonathan et Fred, deux potes tombés par hasard dans ce village et … Kirsten … au coeur de l’intrigue, celle par qui tout à commencer ! Une nouvelle fois, le style de l’auteur m’a complètement embarqué dans son bad trip ( Attention, certaines scènes sont assez hardos .. ), des personnages attachants, aussi bien les bons que les méchants, et une intrigue prenante et mystérieuse ! Un dénouement au top qui clos parfaitement l’histoire ! Je recommande à tous les amoureux des films tels que  » Poltergeist « ,  » L’exorciste  » ou encore  » Massacre à la tronçonneuse « , ou peut-être aussi aux fans de James Patterson, Dean Koontz ou même Sire Cédric pour le côté fantastique/ésotérique .  Bref, un chouette moment de lecture qui m’a donné quelques sueurs froides mais surtout de l’extrême plaisir ! Un auteur à suivre !

MON AVIS EN VIDÉO : 

Night Room – Peter Straub

SYNOPSIS : Willy Patrick, célèbre auteur du roman jeunesse maintes fois récompensé Le Cabinet noir, est en train de perdre l’esprit. Une fois de plus. Irrésistiblement attirée dans un parking désert, elle a la conviction que sa fille Holly y est retenue prisonnière. Or, Holly est morte.
Le même jour, l’écrivain Timothy Underhill, qui tente depuis des mois de terminer un roman sur une jeune femme en perdition, est confronté au fantôme de sa fille de neuf ans, April. Il commence à recevoir des emails incomplets et angoissants de personnes issues de son passé – toutes décédées depuis bien longtemps.
Lorsque Willy et Timothy se rencontrent, les inquiétantes ressemblances entre le deuil tragique de Willy et l’histoire du manuscrit de Timothy vont les conduire à unir leurs forces contre les ombres qui les entourent… avant que celles-ci ne se referment sur leur raison.

MON AVIS : Grosse déception avec ce premier Peter Straub que je lisais … Un style avec lequel j’ai eu beaucoup trop de mal, qui m’a souvent perdu dans ma lecture, et  qui m’a surtout empêché de m’attacher aux personnages et même, pire, de m’intéresser à leurs histoires … La grosse révélation du milieu a su attiré mon attention mais de nouveau, l’auteur m’a perdu dans sa façon d’amener les dialogues et dans ce qu’il faisait de ses personnages . L’ultime scène sensée être horrifique ( On découvre enfin ce qu’il y a dans ce fameux Cabinet Noir ) n’aura pas su m’effrayer et même m’intéresser . Bref,  grosse déconvenue pour moi avec cette lecture . Je n’aurai peut-être pas du découvrir cet auteur avec ce titre …

MON AVIS EN VIDÉO : 

Viens plus prés – Sara GRAN

517KupQfHLLSynopsis : Amanda a tout pour être heureuse : un mari qu’elle aime, un métier – architecte – qui la comble. Une vie parfaite. En apparence. Jusqu’au jour où, dans un état second, elle se met peu à peu, et presque malgré elle, à réaliser ses désirs les plus enfouis, à donner libre cours à toutes ses pulsions. Est-elle  » possédée  » ? Cherche-t-elle inconsciemment une libération totale, absolue ? Jusqu’où ira cette descente aux enfers, qui peut parfois prendre des allures de paradis ?

Mon avis : Attention ! Roman bien barré !! Plongeon au coeur de la folie féminine et de la possession . Des scènes horrifiques à glacer le sang !! Une ambiance de terreur servit par une écriture qui pourra en déstabiliser certain … Un récit court mais dense qui nous mène à un dénouement démoniaque et irréparable ! Bref, je conseille si vous voulez une lecture rapide mais qui réussira à vous mener au fin fond de la folie féminine !

Ma note pour ce roman complètement dérangé et dérangeant qui m’a crée quelques angoisses ! Note-18

Les décharnés – Paul CLEMENT

51C4mWtWGELSynopsis : Une journée de juin comme une autre en Provence. Blessé à la cheville, Patrick, un agriculteur de la région, asocial et vieillissant, ne souhaite qu’une chose : se remettre au plus vite pour retrouver la monotonie de sa vie, rythmée par un travail acharné. Mais le monde bascule dans l’horreur lorsque les automobilistes, coincés dans un embouteillage non loin de chez lui, se transforment soudain en fous assoiffés de sang… de sang humain. S’il veut survivre, Patrick doit non seulement faire face à ces démons qui frappent à sa porte mais aussi à ceux, plus sournois, qui l’assaillent intérieurement. Et si cette petite fille, qu’il prend sous son aile, parvenait à le ramener, lui, vieux loup solitaire, dans le monde des vivants ?

Mon avis : Un excellent roman apocalyptique avec zombis que j’ai dévoré ! Premier point positif : Les zombis ne mettent pas 14 chapitres à débarquer ! On est tout de suite dans le vif du sujet, directement au coeur de l’intrigue et les deux protagonistes centraux se rencontrent assez vite . Deuxième point positif qui fait parfois défaut au roman de ce genre : Une écriture très mature et consciencieuse , emprunt même d’un certain réalisme, ce qui peut paraître paradoxal dans un récit avec zombis mais qui au final rend la lecture vachement prenante , émouvante et au final passionnante ! Autre point positif : L’originalité  du personnage principal, Patrick, qui n’est pas le beau gosse de service armé jusqu’au dent mais un exploitant agricole  de plus de 50 ans, désabusé, meurtri par la vie et au coeur de cette marée de zombis malgré lui, qui va devoir survivre avec à ses côtés une jeune gamine qu’il ne connait pas ! Quelques scènes  » classiques  » que l’on retrouve forcement souvent dans les romans de zombis ( recherche de nourriture, d’eau, d’endroits protégés ) et toujours cette moralité que j’adore dans ces romans : Le mal absolu ne vient pas forcement des zombis en eux-mêmes, mais plutôt de certains survivants … Ce qui crée des scènes insoutenables parfois, mais franchement plausibles . Enfin, énorme empathie pour Patrick et Emma ! On a l’impression parfois de courir avec eux … et qu’ils nous emmènent à cette fin … Arghhhhh abominable mais tellement bien foutue qui m’a clouée le bec !! Choquée … Mais ravie !! Du bonheur en barre du début à la fin ! Je me suis mangé le bouquin d’une traite, telle une zombi assoiffée de chaire fraîche !! Gniark gniark gniark ! Un brillant et épatant roman de zombis donc qui m’a agréablement surprise de part sa maturité, son authenticité et ses personnages extrêmement attachants ! Je recommande fortement aux fans du genre qui veulent sortir du roman de zombis dit  » adolescents  » !! On croise les doigts pour lire un jour un Tome 2 !

Ma note pour ce roman de zombis mature, accompli et au final très captivant : Note-18

Le vide – Patrick SENECAL

couv61131901Synopsis : Pierre Sauvé :À l’orée de la quarantaine, veuf, père d’une fille de vingt ans. Sergent-détective à la police municipale de Drummondville, il enquête sur un quadruple meurtre qui a toutes les apparences d’un crime passionnel.
Frédéric Ferland : Début de la cinquantaine, divorcé, père de deux adultes qu’il ne voit guère, il cherche depuis des années l’excitation ultime, celle qui donnera un sens à son existence et à la vie en général, qu’il a toujours trouvée terne. Psychologue, il exerce sa profession dans la ville de Saint-Bruno.
Maxime Lavoie :Trente-sept ans, célibataire, idéaliste et milliardaire. Il y a deux ans, il a quitté ses fonctions de président de Lavoie inc. pour devenir le producteur et l’animateur de Vivre au Max, l’émission de téléréalité la plus controversée de l’heure… mais aussi la plus populaire.
Trois hommes différents, trois existences que tout sépare. Or, contre toute attente, leurs chemins se croiseront bientôt et leur vie en sera bouleversée à jamais. Tout comme celle de milliers de gens… tout comme la vôtre !

Mon avis : Enorme coup de coeur pour ce récit coup de poing qui démarre sur les chapeaux de roue et qui ne connaîtra aucun temps mort jusqu’au dénouement ! Une écriture fluide, addictive qui vous embarque immédiatement . Des personnages marquants auxquels on s’attache irrémédiablement ( Pierre, sa fille ou Chloé .. ) et d’autres que l’on déteste au plus haut point !! Un nouveau découpage des chapitres qui crée un suspense de ouf ! Des scènes chocs  qui marquent et une critique impitoyable et sarcastique de notre société de consommation et de voyeurisme qui font de nous des êtres hypocrites, égoïstes, aveugles et  stupides . Bref, des personnages marquants, une intrigue ultra-prenante, des scènes d’anthologie et une critique acérée de la société : Le cocktail parfait qui vous scotche à chacune des pages ! Je défie quiconque de lâcher l’affaire jusqu’à la dernière scène apocalyptique !! Un livre coup de poing qui vous assomme et qu’on a du mal à oublier !

Ma note pour cet énorme coup de coeur : Note-19

Le cas Noah Zimmerman – Sharon GUSKIN

( 11 mai )Synopsis : Janie est une célibataire endurcie, alors rien de surprenant à ce qu’elle décide de garder le bébé conçu avec un parfait inconnu sur une plage en vacances. Mais quatre ans plus tard, élever seule le petit Noah ne s’avère pas être une mince affaire : cauchemars à répétition et troublantes références à des scènes de violence perturbent terriblement le garçonnet. Quand Janie le couche le soir, il réclame sa vraie maman et demande à rentrer chez lui… Aucun médecin n’est capable de diagnostiquer ce mal, alors quand Janie découvre l’existence d’un certain Dr Anderson, psychiatre ayant fait de nombreuses recherches sur la réincarnation, elle tente sa chance auprès de lui. Elle ignore cependant qu’Anderson est atteint d’aphasie (un trouble du langage assez rare) et qu’il est sur la sellette. Pour le docteur, le cas Noah Zimmerman pourrait renverser la tendance et lui permettre de briller enfin aux yeux de tous. Encore faut-il découvrir si Noah est véritablement habité par l’esprit d’un autre…

Mon avis : Pas évident de s’attaquer à un roman dont vous n’adhérez pas du tout à la thématique centrale ( La réincarnation / Les vies antérieures ) … Et pourtant j’ai tenté … Et ma foi, j’ai bien fait !! Une lecture très agréable, aux personnages marquants et un récit étayé par de nombreuses thèses psychologiques ( ce qui souvent suffit à mon bonheur, vous le savez ! ). On va donc suivre Noah, sa maman et le professeur Anderson dans les circonvolutions du monde de la réincarnation … Et la bonne surprise est venu de la famille dont l’enfant est mort ( et qui se serait donc  réincarné dans le corps de Noah ) car cette intrigue là a pris le dessus et le côté  » thriller  » est donc devenu de plus en plus important, à mon grand soulagement ! Des scènes marquantes et angoissantes ( un peu dignes de  » L’exorciste  » ! ), une maman aux réactions très attachantes et surtout très réalistes, un enfant parfois effrayant et un professeur qui veut aller au bout de ses théories ! Bref, une aventure prenante et palpitante, illustrée par de nombreuses vraies études menées sur la réincarnation ( on nous présente beaucoup d’études de cas d’enfants ), même si je reste sur mes positions et mes croyances concernant cette thèmatique de la réincarnation . Je recommande surtout donc si ce thème de la réincarnation et des vies antérieures vous parle !

Ma note pour  ce voyage intéressant et bien mené dans les vies antérieures avec un côté thriller qui a heureusement prit le dessus :Note-16

La compassion du diable – Fabio M. MITCHELLI

51-ubxmzNSLSynopsis : Deux flics, un tueur et des corps horriblement torturés, abandonnés au fond d’une rivière ou dans le vide sanitaire d’une maison. Démembrés, amputés, humiliés. Une traque
à bout de souffle, mêlant présent et passé, sur les traces d’un tueur « par amour ». Librement inspiré du parcours sanglant de Jeffrey Dahmer, « le cannibale de Milwaukee », ce thriller psychologique à la mécanique implacable dissèque une âme diabolique, criminelle dès le ventre de la mère, et nous entraîne au bout de l’enfer.

Mon avis : Il est quand même rare pour moi de lire un thriller reprenant l’histoire d’un vrai sérial killer ( Ici notamment, Jeffrey Dahmer, le cannibale de Milwaukee  » ) . Toujours peur que cette sauce réel/roman ne prenne pas ! Ici çà l’a plutôt bien pris ! Du moins dans la première grosse partie . On est tout de suite happé par l’écriture de l’auteur qui sait nous plonger rapidement dans le cerveau torturé/tortueux du tueur, ainsi que dans le cheminement des enquêteurs . C’est incisif, sans concession , brutal, violent et extrêmement sanguinaire comme l’était finalement le tueur . Bref, une première partie très addictive, qui nous met sous tension extrême .. Et puis dans la deuxième partie, l’auteur a pris le parti, pour créer une dynamique de suspense intense, de construire autour du tueur et des enquêteurs un passé et un  » état-civil  » plutôt éloigné de la réalité et là j’avoue que j’ai été un peu paumée . L’histoire en a quelque peu perdu en crédibilité ( Surtout pour moi qui connaissait déjà l’histoire de Jeffrey Dahmer )  . Et donc  le tueur ne pouvait être ce personnage là !! Avec cette position sociale là !  On y perdait vraiment une certaine cohérence avec le reste du récit … Cet  » arrangement  » avec la réalité m’a déstabilisée … Mais globalement, la lecture de ce thriller est tout de même restée intensive et jubilatoire ! Quel boulot de dingue de recherche d’archives l’auteur a du fournir ! Un récit glacial , puissant et addictif ! Bref, je recommande malgré les  » révélations  » de deuxième partie qui créent une certaine discordance avec l’ensemble .

Ma note pour ce thriller glaçant, saisissant, parfois très dur et violent , qui aurait dû plus coller à la réalité selon moi en 2nde partie : Note-17

Je suis un monstre – Keren NOTT

couv45711725Synopsis : Je suis un monstre. C’est le nom qu’on me donne, l’étiquette qu’on me colle. Le mot qu’on me jette
à la figure chaque fois qu’on me voit. Et on me voit beaucoup, on me voit partout. Télé, radio, journaux, on ne parle plus que de moi.
On ne pense qu’à moi. Un monstre… étymologiquement, celui qu’on montre. Mon visage hante vos consciences. Peut-être bientôt sera-t-il présent dans le dictionnaire, parfaite illustration du mot cruauté. Ou du mot souffrance. Car les monstres naissent dans la douleur et de la douleur, c’est bien connu. Les psychanalystes diront que c’est la faute de Maman ou encore des jeux vidéo.
Ils se trompent. Tout est de votre faute. Pourrez-vous l’assumer ?

Mon avis : Superbe découverte que ce roman très audacieux, qui ose parler de choses qui fâchent , tout en force dans le propos et en finesse dans l’écriture ! Véritable descente en enfer pour le petit Ed, éprouvé dés le premier jour de sa naissance et qui ne connaîtra aucun moment de répit dans sa triste vie … Magnifique genèse ,tout en puissance, de celui qui deviendra Le Monstre, tueur sanguinaire et sans pitié C’est violent, parfois hard, mais non dénué d’humour et de réalisme saisissant ! Un véritable  » Orange Mécanique  » à la sauce moderne, très stylisé manga ! Des passages parfois très violents ( ce que subit Ed avec son beau-pére …. ou ce qu’il voit lors de son internement en HP .. ) entrecoupés de passages plus  bucoliques … Fort, addictif, touchant et prenant !! Formidable cocktail pour un Page-Turner qui prend aux tripes et dont on a du mal à se remettre !!

Ma note pour cette descente en enfer qui  remue bien le cerveau et dont on ressort tout laminé ! Note-18

La part des ténèbres – Stephen KING

couv8823864Synopsis : Les funérailles de Georges Stark avaient été dignes de lui : toute la presse en avait parlé comme elle avait toujours parlé de sa vie d’écrivain célèbre, auteur d’effroyables romans noirs.
Pourtant, vivant, il ne l’avait jamais été vraiment puisque George Stark n’était que le pseudonyme – trop encombrant – de Thad Beaumont. Ces funérailles fictives avaient été un spectaculaire coup médiatique. Et si Georges Starks s’était incarné pour de bon ? Quand on a signé les thrillers les plus violent, se venger du double qui vous a « assassiné » est un vrai plaisir…

Mon avis : Un King vraiment spécial …. L’auteur va vraiment loin ici dans le côté paranormal , du coup je n’ai jamais vraiment  » cru  » à ce que je lisais … Evidemment, le style du King est toujours excellent, dans sa façon de nous présenter les personnages , les lieux, les situations … mais il manquera ici des rebondissements ou surprises pour nous tenir vraiment en haleine . On sait presque trop rapidement où tout cela va nous amener . Toutefois, j’ai adoré la thématique aborder ici, et tellement chère au King : L’auteur face à ses démons ! Beaucoup de clins d’oeil à  » Shining « ,  » Misery  » ou  » Fenêtre secrète  » , bref tout les romans qui aborde les peurs et tourments des auteurs . Un king parfaitement mené mais hélas avec trop de surréalisme pour moi et pas assez de scénes haletantes …

Ma note pour ce King sans trop de surprise et trop surréaliste pour moi dans lequel, une fois de plus, l’auteur y décrit ses terreurs d’écrivain : Note-15

La tour de Sélénite – Arnaud CODEVILLE

couv62074331Synopsis : Adel Blanchard est un écrivain en perdition. Depuis quelques mois, sa vie ne se résume qu’à éviter les huissiers et à courir après son ex-femme pour voir ses deux enfants. Pour sortir la tête de l’eau, il accepte un poste de professeur de Lettres dans une faculté de Lille mais peu à peu, il ne peut s’empêcher de glisser dans la dépression. Un soir, alors qu’il est prêt à commettre l’irréparable, sa voisine de palier intervient miraculeusement et l’en empêche. Il voit en elle l’opportunité de démarrer un nouveau chapitre de sa vie, c’est donc naturellement qu’il participe au projet universitaire qu’elle organise avec un collègue : la restauration d’un phare en Loire-Atlantique.  Malheureusement, il ne se doute pas que ce périple le mènera au cœur de la terreur et de la folie où il y laissera une partie de son âme…

Mon avis : Un roman qui vraiment ne l’a pas fait avec moi … Trop de mélange de genres ( Thriller, fantastique, paranormal, jeunesse )… Des dialogues d’une platitude exaspérante … Pourtant au départ, j’ai apprécié qu’un auteur français se lance dans le genre terreur/horreur … Mais je cherche encore où est cachée la terreur dans ce roman ? … Les personnages manquent cruellement de consistance … L’histoire reste ,au final, trés banale et déjà vue … Et la fin … Humpff , je trouve qu’elle frise le ridicule ( J’ai cru à un moment donné qu’ Harry Potter allait débarquer dans le phare !! ) . Bref, grosse déception pour moi . Beaucoup d’ennui pendant ma lecture . Je tenais bon en espérant une fin secouante, renversante  … Mais qui n’est pas arrivée … Dommage !

Ma note pour ce roman qui aurait du me faire frémir …. pas me faire rire à la fin …. Note-10