Archives de catégorie : psycho/psychiatrique

Claustrations – Salvatore Minni

SYNOPSIS : Ils ne se connaissent pas et pourtant, ils portent le même tatouage sur le bras…
Clara, disparue depuis plusieurs semaines, se réveille un matin étendue sur le sol d’une cellule obscure et infestée d’insectes ; Monsieur Concerto tente de découvrir les raisons qui l’ont conduit dans une chambre d’isolement, tandis que Charles se cloître de son plein gré.
Chacun d’entre eux se retrouvera face à son destin. Mais, dans leur quête de la vérité, ils se rendront très vite compte que les apparences ne sont pas celles qu’ils croyaient…

MON AVIS : ÉNORME coup de coeur pour ce palpitant roman qui nous embarque dans les limbes du cerveau humain ! 3 personnages, 3 façons de subir  l’enfermement, 3 formes de séquestration  … Laissez-vous embarquer dans ce voyage unique ! Un livre comme on en lit peu ! C’est âpre, violent, extrêmement intriguant  … avec un final à couper le souffle !! Un livre que l’on referme complètement sonné et abasourdi ! Ce genre de Livre-Expérience dont je raffole !! Du très haut Psycho/Psychiatrique que je vous recommande à 100 % ! A LIRE D’URGENCE !! ♥♥

MON AVIS EN VIDÉO :

Rivales – Fabrice Brunon

5181Gtx5ARL._SX312_BO1,204,203,200_Synopsis : Quand l’appréhension se transforme-t-elle en inquiétude ? À quel moment la crainte se mue-t-elle en angoisse palpable ? À quel instant précis l’effroi se métamorphose-t-il en une terreur innommable qui vous dévore les entrailles ?
Lorsque votre mari et votre fils sont en retard ? Quand ils ne donnent plus signe de vie ? À la seconde où vous découvrez que leur existence est peut-être le fruit vénéneux de votre imagination gangrenée ?
Seule dans l’imposante demeure familiale et coupée du monde par les éléments déchaînés, Lénore devra affronter les démons du passé et faire face à une terrible vérité qui pourrait bien ébranler sa raison vacillante et remettre en question l’essence même de son être.

Mon avis : Superbe lecture avec ce roman qui va nous entraîner dans les méandres de la folie au féminin ! Un climat très claustrophobique  et oppressant du début à la fin ! On va suivre l’évolution de Lénore grâce à un très bon choix narratif qui nous fait naviguer de Lénore agée de 13 ans en séance chez son psy à Lénore à 35 ans, chez elle, un soir, attendant son mari et son fils . Où est le réel ? Où est l’imaginaire ? … La folie est omniprésente elle ! Palpable au plus haut point … Mon dieu que j’aime cela !! Une lecture faite en apnée ! Obligée de temps en temps de relever la tête pour replonger de nouveau . Bref, je recommande à ceux qui , comme moi, aiment plonger au coeur de la folie, dans un climat glaçant et oppressant , mais au combien palpitant, jusqu’à l’étourdissant dénouement ! Belle réussite pour un 1er roman ! Vivement le prochain !

Ma note pour ce récit complètement addictif mais au combien oppressant et inquiétant ! Bluffant ! Note-18

Hortense – Jacques Expert

9 juin (2)Synopsis : 1993 : Sophie Delalande est folle d’amour pour sa fille Hortense, trois ans, qu’elle élève seule. Celle-ci lui permet d’oublier les rapports difficiles qu’elle entretient avec son ex-mari, Régis, un homme violent qui l’a abandonnée alors qu’elle était enceinte et à qui elle refuse le droit de visite. Un jour, pourtant, Régis fait irruption chez elle et lui enlève Hortense. « Regarde-la. Nous allons disparaître et tu ne la reverras plus. »
2015 : après des années de recherches vaines, Sophie ne s’est jamais remise de la disparition d’Hortense. Fonctionnaire au ministère de l’Éducation, elle mène une existence morne et très solitaire. Jusqu’au soir où une jeune femme blonde la bouscule dans la rue. Sophie en est sûre, c’est sa fille, c’est Hortense. Elle la suit, l’observe sans relâche. Sans rien lui dire de leur lien de parenté, elle sympathise avec la jeune femme, prénommée Anna, tente d’en savoir plus sur elle. La relation qui se noue alors va vite devenir l’objet de bien des mystères. Sophie ne serait-elle pas la proie d’un délire psychotique qui lui fait prendre cette inconnue pour sa fille ? Et Anna est-elle aussi innocente qu’elle le paraît

Mon avis : 7

 

Ma note pour ce sublime roman psycho/psychiatrique dont la fin m’a tout simplement achevée !! Note-19

Un oiseau blanc dans le blizzard – Laura Kasischke

91teg-ezo3LSynopsis : Par une froide journée de janvier une femme disparaît dans l’une de ces banlieues trop propres et trop calmes que le cinéma américain nous a révélées.
Katrina, sa fille unique, croit régler avec un soin méticuleux et lucide ses comptes avec l’image d’une mère destructrice détestée en secret. Mais alors pourquoi ces rêves obsédants qui hantent ses nuits ?

Mon avis : Encore un roman très troublant de Laura Kasischke, un peu comme dans  » Esprit d’hiver  » ! Une écriture très métaphorique et poétique et toujours avec cet auteur un gros côté psycho/psychiatrique que j’aime tant !!  On est en plein dans l’introspection d’une fille et de sa mère qui a disparu du jour au lendemain , donc peu d’action mais beaucoup de pensées et de dialogues intérieurs . Des thématiques intéressantes sont abordées ici : La vie pas toujours facile des mères au foyer qui cherchent parfois un  » quelque chose d’autre « , l’éveil des sens des jeunes filles de 16 ans et la découverte de la sexualité et toujours chez Laura, ce rapport mère/fille qui est son cheval de bataille !! Un roman glacial dans l’intimité d’une famille ...jusqu’à ce puting de dénouement qui m’a retourné !! Bref, j’ai adoré une fois plus l’ambiance intense et glacée que crée l’auteur autour de cette famille !! Une auteur à lire au moins une fois dans une vie de lecteur !!

Ma note pour ce roman acide et glacial d’une auteur qui me plaît de plus en plus : Note-18