La nuit des temps – René BARJAVEL

61mt91s4iRLSynopsis : Dans l’immense paysage gelé, les membres des Expéditions Polaires françaises font un relevé sous-glaciaire. Un incroyable phénomène se produit : les appareils sondeurs enregistrent un signal. Il y a un émetteur sous la glace… ( source : livraddict )

Mon avis : Encore une trés belle S.F de René Barjavel !! Une fois passées les premiéres pages à s’habituer au style particulier des SF des années 60 ( Barjavel a écrit ce roman en 1966 ), on plonge littéralement dans cette aventure humaine et historique qui nous conduit au fin fond des prémices  de l’humanité . Et surtout, comme toujours, Barjavel associe à cette aventure humaine une merveilleuse histoire d’amour belle et pure, ce qu’on attend de l’amour d’un homme pour une femme, d’une femme pour un homme …. Je ne m’attendais pas à une telle histoire d’amour aussi intensive dans une SF !! … Le seul bémol finalement, et qui fait que ce roman ne sera pas un coup de coeur, c’est que , en refermant le livre, j’ai vraiment eu l’impression de n’avoir lu qu’une nouvelle … Tout va vraiment vite, trop vite même pour moi, et la fin peut -être trop précipitée … Je crois que j’en voulais plus en fait , tellement j’étais bien avec ces personnages !!! Gros sentiment de frustration de les quitter aussi vite et de ne pas en savoir plus !!  Mais une merveilleuse lecture S.F. et un style Barjavelien que décidement j’aime beaucoup !!

Mon avis pour cette histoire d’amour venu  du fin fond de l’humanité : Note-17

La collection – Paul CLEAVE –

couv45327250Synopsis : Des gens disparaissent à Christchurch. C’est d’abord Cooper Riley, un professeur de psychologie criminelle distingué. Puis une de ses étudiantes, Emma Green. Le père de celle-ci appelle à l’aide Theodore Tate, un ancien flic, qui vient juste de sortir de prison, où il purgeait une peine pour avoir renversé Emma alors qu’il était ivre au volant. Mû par un intense sentiment de culpabilité, Tate recommence donc à arpenter les rues brûlantes de la ville, conscient que chaque heure qui passe voit se réduire les chances de retrouver Emma vivante. Bientôt, ses pas le mènent vers l’ancien hôpital psychiatrique de Christchurch, Grover Hills, un établissement au sombre passé. Il va alors être amené à affronter deux personnages pour le moins inquiétants. Melissa X, une tueuse en série dont la police, qui possède ses empreintes, son ADN et sa photo, n’est pourtant jamais parvenue à déceler la véritable identité. Et un mystérieux individu, amateur de serial killers au point de les collectionner… ( source : Livraddict )

Mon avis : Enorme coup de coeur pour cette suite de  » Nécrologie  » ( qui fût aussi un coup de coeur ) !!! Mon dieu que j’aime la plume ciselée de Paul Cleave !!! Et quel esprit déjanté !! Mais où va-t-il chercher tout çà !! ??? Mais on en redemande tellement que c’est bon !! Quel plaisir de retrouver notre pauvre Théodore Tate qui ne se remet toujours pas de la mort de sa fille et de l’état végétatif de sa femme ….. Et voilà qu’un pére désemparé vient lui demander de retrouver sa fille, Emma, 17 ans, enlevée dans le parking du bar où elle travaille . Notre pauvre Théodore ne sait pas qu’il part à la chasse d’un dangeureux psychopathe dont la passion est de collectionner … les tueurs, les sérials-killers ….qu’il garde vivant dans ses caves ….. Et qu’il nourrit à grand coup de jeunes filles de 17 ans … Mais quel scénario de psychopathe !! loll mais franchement le tout passe super bien, on se retrouve à fond derriére Théodore qui fera tout pour retrouver Emma vivante et nous débarrasser de ce fou dangereux de collectionneur !! Aucun temp mort dans cette course contre la montre, un scénario en béton armé, des phrases travaillées avec minuties et une fin qui, chouette, nous laisse présager une suite des aventures de Théodore !!!! Mais mon dieu, ouiiiiiiiiiii qu‘on en veut encore !!!  Petit conseil pratique : Je vous recommande fortement d’abord la lecture de  » Nécrologie «  avant de lire  » la collection  » . En effet, dans la collection, on retrouve beaucoup de références et clin d’oeil à  » Nécrologie « , vous y perdrez quelques choses je pense à ne pas lire d’abord  » Nécrologie  » !!!

Mon avis sur ce démoniaque thriller super barré et efficace au plus haut point Note-19

Fangirl – Rainbow ROWELL –

FANGIRL_CoverDec2012Synopsis : Cath est fan de Simon Snow.  Okay, le monde entier est fan de Simon Snow… Mais pour Cath, être une fan résume sa vie – et elle est plutôt douée pour ça. Wren, sa soeur jumelle, et elle se complaisaient dans la découverte de la saga Simon Snow quand elles étaient jeunes. Quelque part, c’est ce qui les a aidé à surmonter la fuite de leur mère. Lire. Relire. Traîner sur les forums sur Simon Snow, écrire des fanfictions dans l’univers de Simon Snow, se déguiser en personnages pour les avant-premières de films.
La soeur de Cath s’est peu à peu éloignée du fandom, mais Cath ne peut pas s’en passer. Elle n’en éprouve pas l’envie.
Maintenant qu’elles sont à l’université, Wren a annoncé à Cath qu’elle ne voulait pas qu’elles partagent une chambre. Cath est seule, complètement en dehors de sa bulle de confort. Elle partage son quotidien entre une colocataire hargneuse qui sort malgré tout avec un mec charmant et toujours collé à ses bottes, son professeur d’écriture inventée qui pense que les fanfictions annoncent la fin du monde civilisé, et un camarade de classe au physique alléchant qui a la passion des mots… Mais elle ne peut s’empêcher de s’inquiéter à propos de son père, aimant et fragile, qui n’a jamais vraiment été seul. Pour Cath, la question est : va-t-elle réussir à s’habituer à cette nouvelle vie ? Peut-elle le faire sans que Wren lui tienne la main ? Est-elle prête à vivre sa propre vie ? Ecrire ses propres histoires ?
Et veut-elle vraiment grandir si c’est synonyme d’abandonner Simon Snow ? ( source : Livraddict )

Mon avis : Il y a des livres comme çà …. une fois refermée la derniére page …. Ben on ne sait pas … On ne sait pas si on a aimé ou pas !! Voilà mon état à la fin de la lecture de  » Fangirl  » !! Alors, je pense savoir pourquoi : Ce roman chick-lit est clairement divisé en deux : On suit d’un côté les aventures de Cath qui fait son entrée à la fac, avec sa soeur jumelle et qui est  addicte à une fanfiction dont le héros Simon Snow  fait clairement référence à Harry Potter . Et de l’autre côté , on suit justement les aventures de Simon snow qui évolue dans une école de sorcier ect … Et moi, le côté chick-lit des aventures amoureuses de Cath avec Lévi m’a clairement fait chié, mais chié à un point !!! ZZZzzzzzzzz …. Trop, trop mou du genou, il se passe rien !!! Aucune surprise, aucun suspense, aucune scéne ultra romantique ect …. Par contre, j’ai bien aimé les aventures de Simon Snow !! La référence à Harry Potter m’a vraiment plu , et j’ai vraiment aimé le gros clin d’oeil de Rainbow Rowell au fana de fanfiction, je trouve qu’elle leur rend un bel hommage et retranscrit vraiment le plaisir immense à écrire ou lire ce genre de fiction .

Donc en gros, je me suis ennuyé un chapitre sur deux, et j’ai bien aimé un chapitre sur deux lol . Pas de coup de coeur pour ce roman donc, loin de là, mais une affection certaine pour le côté fanfiction et l’hommage que leur rend l’auteur . Et j’aurais bien aimé lire la saga de Simon Snow !!! hihi

Ma note pour cet chick-lit pas mal ennuyeuse dont le seul attrait reste l’hommage aux fans de fanfictions dont on parle peu finalement dans les romans  :Note-13

Nos Désirs et nos Peurs – Wulf DORN –

couv52895702Synopsis : 1985. Falenberg. Jan Forstner est âgé de douze ans lorsqu’il est témoin de la noyade d’une jeune fille qui s’est échappée de la clinique psychiatrique voisine. Le lendemain de la tragédie, le père de Jan meurt accidentellement et son frère Sven disparaît sans laisser de traces. Traumatisé, Jan est envoyé dans un pensionnat. 2010. Devenu psychiatre comme son père, divorcé, Jan se voit proposer un poste à la clinique psychiatrique de Fahlenberg. Hanté par les événements de son enfance, il décide cependant de saisir cette chance et revient s’installer dans sa ville natale pour prendre un nouveau départ. Là, il est contraint par d’étranges événements à revenir sur les drames de son passé. Alors qu’une main mystérieuse semble brouiller toutes les pistes qu’il suit, Forstner entre bientôt dans un terrible labyrinthe psychologique et meurtrier, au sein duquel se terre un terrible secret. ( source : livraddict )

Mon avis : Alors, si comme moi, vous aimez les ambiances Hôpital psychiatrique/secrets enfouis/killer bien barré/drames de l’enfance ect …. Ce livre est fait pour vous … pour moi !! Car j’ai beaucoup aimé en fait . Une ambiance assez glauque et noire, avec ces deux frangins qui, une nuit, s’échappent de chez eux pour aller tenter une expérience  avec un dictaphone en forêt  et lorsque le plus grand s’éclipse pour faire pipi, le plus petit disparait …. sans jamais réapparaitre … 20 ans aprés, le grand frére devenu psychiatre, essai en vain de comprendre …. Alors que d’autres choses se trament en fond dans cet hôpital …. Euh trop de choses ?? Euh oui, franchement, il s’en passe vraiment trop des choses autour de notre héros !! j’ai pas compté mais au moins 7 ou 8 morts et des disparitions !!! Il porte la poisse notre jeune homme ! Mais bon, au moins un bon thriller/psychologique où on ne s’ennui pas un seul instant , aucun temps mort ou description inutile et, au bout du compte,  on cherche nous aussi vraiment à savoir ce qui est arrivé au petit frére …. Une fin pas transcendantale mais qui s’aligne bien avec le roman !! Donc une chouette lecture qui ne révolutionne pas le genre mais reste trés addictive, avec des passages assez flippants … Un petit point négatif à signaler quand même : L’auteur est allemand …Donc beaucoup de mal pour ma part avec certains noms et prénoms des personnages  ( Hieronymus Liebwerk …. Raimund Fleischer …. Konrad Fuhrmann … ) Pas évident au début à bien retenir qui est qui …

Ma note pour ce thriller psychologique lugubre qui reste classique mais se lit super bien :Note-16

Les étoiles de Noss Head, Tome 2 : Rivalités – Sophie JOMAIN

couv69620552Synopsis : Pour moi, une nouvelle vie commençait : l’université à St Andrews avec Leith, mon petit ami loup-garou. J’avais espéré que le calme était revenu, que je vivrais ma première année de fac comme n’importe quelle jeune fille, ou presque. Douce utopie, rien ne se passe jamais comme on le voudrait.
Il fallait qu’ils se fassent la guerre, c’était plus fort qu’eux. Leur haine ancestrale allait les pousser à bout. J’étais dépassée.
Je n’en avais aucune idée alors, mais les forces qui devraient s’affronter allaient au-delà de tout ce qu’on peut imaginer.
J’étais au moins sûre d’une chose : tôt ou tard, je paierais les pots cassés. Peut-être même que je ne m’en sortirais pas indemne.

Mon avis : Vous le savez, le Tome 1 fût pour moi un véritable coup de coeur . Je me jetez donc avec plaisir sur ce tome 2 …. mais …. petite déception sur la premiére moitié du roman que j’ai trouvé trop longue, l’histoire principale n’avançant pratiquement pas, ainsi que la relation entre nos deux amoureux . Heureusement, à la deuxiéme moitié, on sent que les choses sérieuses commencent enfin, jusqu’au dénouement qui lui est, du coup, juste Waouuuh, mais quelle fin !!! Je ne m’y attendais pas !! Dommage pour cette premiére moitié trop longuette qui fait que ce tome là ne sera pas un coup de coeur comme le tome 2, mais çà l’a frôlé !! Ici, contrairement au tome 1, la fin nous donne juste envie de se jeter sur le tome 3 que j’ai la chance d’avoir dans  ma pal/liseuse !!  Je vais donc trés prochainement le lire, c’est sur !! Une saga qui continue donc à me plaire, en espérant trouver moins de longueur dans le tome suivant …

Ma note pour ce tome 2 de transition ,mais avec une fin sidéranteNote-17

Que ta volonté soit faite – Maxime CHATTAM –

61XINaL23tLSynopsis : Pour son vingtième roman, Maxime Chattam s’amuse à dresser le portrait d’une petite ville du Midwest américain des années 60 jusqu’au début des années 80, avec pour fil rouge l’évolution de Jon Petersen, un pervers psychopathe, de son enfance jusqu’au point culminant de sa sinistre carrière criminelle. Un roman noir à l’écriture et à l’atmosphère uniques dans la carrière de l’auteur, où tout converge vers un final aussi étonnant qu’imprévisible. ( source : livraddict )

Mon avis : Grande fan de Maxime Chattam depuis sa trilogie du mal, je ne peux de pas lire son dernier roman à chaque fois qu’il en sort un ….. Mais j’avais été déçue par son dernier (  » La patience du diable  » ) … Je pensais retrouver ici le Chattam que j’aime beaucoup, celui de ses débuts … Et bien non ! Grosse déception encore pour moi que ce thriller que Maxime Chattam a voulu original ( trop ? ), notamment avec une fin des plus surprenante, vraiment spéciale, que moi j’ai trouvé à la limite du ridicule …. J’étais morte de rire en lisant celle-ci, alors que tel n’était pas le but j’en suis sûre !! Rien de m’a captivé dans ce roman, même pas la personnalité atypique du protagoniste central, et encore moins les personnages secondaires !! Seul le personnage du vieux Shérif Jarvis a trouvé grace à mes yeux, j’ai aimé son côté bienveillant et paternaliste, et l’amour absolu qu’il voue à sa femme …. Je suis peut-être passé à côté de quelque chose dans ce roman, je ne sais pas, mais trop d’ennui à sa lecture ont  fait que je n’ai pas pu accroché … Dommage, car je reste une grande fan de Chattam !!

Ma note à ce thriller qui s’est voulu atypique mais dans lequel je n’ai jamais su adhérerNote-12