Les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire, tome 02 : Le laboratoire aux serpents – Lemony SNICKET

couv962315Synopsis : Dans ce deuxième épisode, les orphelins sont confiés à un cousin chaleureux et sympathique qui exerce une bien curieuse activité : il étudie les serpents. Mais l’horrible Conte Olaf n’a pas abandonné la partie, et les enfants vont à nouveau aller de malchance en catastrophe .

Mon avis : Un deuxiéme tome dans la continuité du premier . Cà reste trés jeunesse, les personnages sont trés caricaturaux, mais l’humour british de l’auteur toujours aussi présent ! Je me suis surprise à parfois éclater de rire !! Par contre j’ai trouvé les péripéties de nos orphelins un brin moins entraînantes que lors du tome 1 . Je pense que çà sera une saga dont j’espacerais les lectures mais que je retrouverais toujours avec plaisir ! Et avouons que lire un livre en seulement 1h30, çà fait parfois du bien !! ( Ok il ne fait que 190 pages … ) . Je recommande donc si vous avez aimé le Tome 1, on reste ici quand même dans la même veine . Attention toutefois si vous ne connaissez pas : On est ici avec de la lecture trés marquée jeunesse, c’est donc assez ubuesque , théâtralisé , mais quelle fraîcheur !! çà fait parfois du bien pour les vieux que nous sommes mais qui voulons un peu garder nos âmes d’enfants !!

Ma note pour ce jeunesse très théâtralisé mais à l’humour finNote-15

 

La dernière guerre, Tome 1 : 49 jours – Fabrice COLLIN

couv39485760Synopsis : Je m’appelle Floryan ; j’ai dix-sept ans. Il y a quelques jours, je suis mort : un attentat dans le métro. Je me suis réveillé dans un paysage de plaines et de montagnes, somptueux, qui s’étendait à perte de vue. Un être de lumière m’a accueilli, se présentant comme un « Élohim ». Il m’a proposé un choix : soit je le suivais dans le Royaume – un paradis, selon lui, mais que je n’étais pas autorisé à voir avant de m’y rendre –, soit je plongeai dans le Nihil, un gouffre gigantesque menant vers… Vers quoi ? C’est là toute la question. Je ne sais rien du Nihil, j’ignore tout du Royaume, et j’ai quarante-neuf jours, pas un de plus, pour prendre une décision. Le problème, c’est que ce choix n’engage pas que moi…

Mon avis : J’avais comme une envie de lire de la fantasy … mais pas forcement adulte …. Toujours peur de tomber dans des chapitres entiers de descriptions de lieux, de personnages, de faunes et de flores . Donc, je me suis aventurée dans de la fantasy plus ado … Et ma foi j’ai beaucoup aimé celle-ci !! On a justement peu de descriptions ( ouf ! ) , on entre rapidement dans le vif du sujet et on est vite en empathie avec ce pauvre Floryan … D’autant que dans ce premier tome, on aborde un sujet que je  n’attendais pas là mais que j’affectionne particuliérement  : Le voyage dans le temps ! Belle surprise donc de retrouver ce théme là dans ce livre que j’ai donc beaucoup aimé, les 400 pages ont vite défilées . J’ai hâte de me plonger dans le  Tome 2 qui, j’espére, sera à la hauteur de cet excellent premier opus ! Je recommande donc à tout ceux qui comme moi craignent un peu la fantasy adulte mais ne veulent pas rester dans le jeunesse . Un chouette compromis que ce  » 49 jours «  !!

Ma note pour cette fantasy pas prise de tête qui s’attaque tout de même à des thèmes très adultes : Note-17

Maman a tort – Michel BUSSI

41jlgX9shkLsynopsis : Quand Malone, du haut de ses trois ans et demi, affirme que sa maman n’est pas sa vraie maman, même si cela semble impossible, Vasile, psychologue scolaire, le croit. Il est le seul… Il doit agir vite. Découvrir la vérité cachée. Trouver de l’aide. Celle de la commandante Marianne Augresse par exemple. Car déjà les souvenirs de Malone s’effacent. Ils ne tiennent plus qu’à un fil, qu’à des bouts de souvenirs, qu’aux conversations qu’il entretient avec Gouti, sa peluche. Le compte à rebours a commencé. Avant que tout bascule. Que l’engrenage se déclenche. Que les masques tombent. Qui est Malone ?

Mon avis : Mon premier Bussi … Et …. Une excellente surprise !! Un vrai talent de narrateur et de suspense ! Des personnages hauts en couleurs et un petit Malone, 3 ans et demi, au milieu des tourments adultes . On est happé dés les premiéres lignes dans cette bluffante enquête et les mystéres entourants Malone . Bussi a ce talent, tout comme Legardinier, de se mettre aisément  » dans la peau de ..  » . Ici dans la peau d’un petit garçon de 3 ans et demi, ou d’une fliquette de 40 piges en mal d’enfant . Aucun temps mort . Juste ce qu’il faut de rebondissement pour nous tenir en haleine jusqu’à un dénouement que j’aurais peut-être voulu plus déconcertant … Mais une lecture qui reste originale et intelligente . On a qu’à se laisser tirer par le bout du nez …

Ma note pour ce suspense implacable et haletant Note-18

 

Une putain d’histoire – Bernard MINIER

couv34984829Synopsis : Une île boisée au large de Seattle…
« Au commencement est la peur. La peur de se noyer. La peur des autres, ceux qui me détestent, ceux qui veulent ma peau. Autant vous le dire tout de suite : Ce n’est pas une histoire banale. Ça non. c’est une putain d’histoire. Ouais, une putain d’histoire…  »

Mon avis : Superbe lecture que ce dernier Minier qui fleure bon le style et l’écriture du grand King !! On se retrouve ici avec une bande d’ados, dans une île au large de Seattle, parmi lesquels se trouve Henry, 16 ans, enfant adopté par deux femmes lesbiennes, et Naomi, sa petite amie . Tout se passe pour le mieux sur cette île jusqu’au jour où Naomi est retrouvée morte assassinée … Henry n’aura alors de cesse que de savoir ce qu’il s’est passé, et va commencer alors pour lui et sa bande une enquête qui va les mener vers l’horreur … Sincérement, je n’ai pas vu passer les 520 pages de ce palpitant roman, ce qui veut tout dire !! Une fois passer les premiéres pages de descriptions de l’île et de ses habitants, on est happé par l’histoire d’Henry, Naomi et toute la bande, et on passe rapidement d’un chapitre à un autre pour vouloir savoir le dénouement de tout çà !! Cette aventure qui peut paraître rocambolesque au début va vite devenir ténébreuse, obscure et finalement effrayante !! Minier a su trés bien dépeindre cet âge impénétrable qu’est l’adolescence et créer une atmosphére tendue et mystérieuse . La fin a peut-être manqué de mordant, de punch pour en faire un gros coup de coeur, mais une lecture toutefois étonnante . Minier m’a épaté avec cette écriture et ambiance plus  » américaines  » que ses derniers romans situés dans le sud-ouest de la France . J’attend avec impatience son prochain opus !! Je recommande, surtout pour ceux qui aiment les ambiances trés américaines de S. King !!

Ma note pour ce thriller rondement bien mené qui nous tient en haleine jusqu’à une fin manquant peut-être de punchy Note-17

In the End – Demitria LUNETTA

couv31583911Synopsis : Trois mois se sont écoulés depuis qu’Amy s’est échappée de New Hope. Depuis qu’elle a vu Baby ou Kay ou Ray pour la dernière fois. Elle survit seule, comme elle le faisait avant d’être « sauvée » et emmenée dans ce qu’elle croyait être un endroit sûr. Même alors qu’elle recherche de nouvelles provisions, la voix de son ancienne camarade Kay retentit grâce à l’oreillette qu’elle possède depuis son départ. Et, d’un ton désespérée, Kay lui murmure quatre mots, qu’Amy espérait ne jamais entendre : Dr. Reynolds détient Baby. Une course contre la montre démarre, car Baby est en grand danger, sa vie est menacée par le docteur qui a aidé à la fin du monde. Pour sauver la vie de Baby, Amy va devoir se rendre jusqu’à Fort Black, une ancienne prison transformée en une colonie de survivants où elle devra trouver Ken – le frère de Kay – car il détient la solution pour la survie de Baby. Mais avant qu’elle puisse faire quoi que ce soit, elle devra survivre dans le plus sombre des endroits. Le moindre faux pas coûterait non seulement la vie de Baby et d’Amy mais menacerait également la survie des gens dans le Monde d’Après.
Mon avis : Un Tome 2 moins intéressant que le Tome 1 . Certes il se lit aussi rapidement, mais je l’ai trouvé moins passionnant, moins captivant, voir longuet même quelques fois ( j’ai trouvé la partie dans Fort Black vraiment trop longue, d’autant que cette partie là ne fesait pas forcement avancé l’intrigue principale … ) . Heureusement notre héroine Amy est toujours aussi attachante !! On apprécie toujours autant sa fougue, son punch et sa répartie ! Et la nouvelle histoire qui se crée entre elle et Jack …. Mais le côté post-apocalyptique était trop absent je trouve dans ce tome , par rapport à  » In the After  » … Et je n’ai franchement pas aimé la fin trop ouverte, qui arrive un peu comme un cheveu dans la soupe et qui nous laisse avec pas mal de questionnements . Une fin qui laisserait presque supposé un 3éme tome, or ceci n’est pas le cas …. Donc voilà, on reste trop sur l’expectative … Un dyptique post-apocalyptique qui restera quand même ! Surtout pour le tome 1 !!
Ma note pour ce Tome 2 en deçà du Tome 1  et qui clos inefficacement ce dyptique Note-14

 

Robe de marié – Pierre LEMAITRE

couv3579615Synopsis : Nul n’est à l’abri de la folie. Sophie, une jeune femme qui mène une existence paisible, commence à sombrer lentement dans la démence : mille petits signes inquiétants s’accumulent puis tout s’accélère. Est-elle responsable de la mort de sa belle-mère, de celle de son mari infirme ? Peu à peu, elle se retrouve impliquée dans plusieurs meurtres dont, curieusement, elle n’a aucun souvenir. Alors, désespérée mais lucide, elle organise sa fuite; elle va changer de nom, de vie, se marier, mais son douloureux passé la rattrape… Les ombres de Hitchcock et de Brian de Palma planent sur ce thriller diabolique.

Mon avis : Mon premier Lemaitre … Et franchement, pas forcement une superbe lecture …. Mon dieu que le début est long, long …. On ne suit que Sophie pendant toute cette premiére moitié, sans comprendre où veut nous amener l’auteur . Et arrivé au début de la deuxiéme moitié, il nous déballe tout en 3 pages !! Assez déconcertant donc …. Certes, on lit avec plus de plaisir cette deuxiéme partie sous forme de flash-back, et surtout pour comprendre le pourquoi du comment . Pour finalement savourer un dénouement quand même bien foutu et qui reléve un peu le tout . Cette lecture restera quand même marquée pour moi sous le signe de l’ennui, un manque de rythme, de finesse, trop de chose trop grosses , voir improbables …. Un roman psychologique qui m’aurait peut-être plus ravie il y a 10 ans de çà, mais j’ai trop, trop lu de ce genre pour arriver à être bluffer, ce qui n’a pas été le cas ici …. Dommage, la fin est plutôt bien fichue !!

Ma note pour ce thriller psychologique trop mollasson , invraisemblable, décousu, avec tout de même une fin bien pensée Note-13

Apocalypse Z, tome 1 : Le début de la fin – Manel LOUREIRO

71efFa0l2QLSynopsis : Tout a commencé dans une ancienne république soviétique du Caucase. Des terroristes ont attaqué un laboratoire secret, libérant par inadvertance un terrible virus qui tue la population avant de les ramener à la vie… sous forme de morts-vivants. Loin de là, un avocat, très affecté par le décès de son épouse, entame une thérapie par l’écriture. Il ne se doute pas que son blog anonyme sera l’ultime témoignage des derniers jours de l’humanité.
Car en Europe, les gouvernements se révèlent incapables de faire face à la foudroyante épidémie et les nations tombent les unes après les autres. Brutalement, le monde sombre dans le chaos.
Dans une Espagne désormais infestée de zombies, l’avocat va tenter de sauver sa peau. Ne pouvant compter que sur des armes de fortune et sur sa farouche volonté de vaincre, ce survivant solitaire incarnera le dernier espoir du genre humain.

Mon avis : Tiens !! Un Post-apocalyptique espagnol !? Intéressant …. Et au final … Super bien même !! Pour une fois nous ne sommes pas à New-York, Londres ou Paris …. Mais dans une petite ville Espagnole, en Castille …Et pour une fois aussi, le héros que nous suivons n’est pas Flic, shérif ou médecin, mais un avocat qui n’y connait rien en arme ni en survivance !! Sous forme de journal intime ( d’abord dans un blog puis sur papier ), nous suivons notre avocat qui assiste impuissant à cette terrible prolifération de zombis aprés l’attaque d’un laboratoire en Europe de l’Est . D’abord enfermé chez lui, il comprend vite qu’il devra fuir sa ville et tenter de survivre ailleurs … toujours avec son chat qu’il n’abandonnerait pour rien au monde ! Du rythme, de l’aventure, de l’hémoglobine, des faces à faces sanglant avec les zombis …. Une superbe lecture rapide !! On est à fond derriére notre avocat qui ne perd jamais espoir de trouver d’autres rescapés mais qui bien souvent sera seul face aux hordes de zombis …Et à certains autres humains tout aussi cruels que les zombis !! ( Comme souvent dans les post-apocalyptiques avec zombis, le mal vient souvent des autres humains survivants … ) . Un post-apocalyptique trés addictif donc, que je recommande fortement aux fans du genre et une fin qui donne plus qu’envie de lire la suite !! ( On est ici avec une trilogie ) .

Ma note pour ce post-apocalyptique zombiesque trés rythmé qui rend vite addictifNote-17