L’étrange fille qui ne voulait pas lire – John HARDING

51pj0BidL5LSynopsis : Un bâtiment sinistre perdu sur une île de la Nouvelle-Angleterre : voici l’hôpital dans lequel le docteur John Shepherd débarque pour travailler sous la direction du Dr Morgan. Progressivement, Shepherd découvre les méthodes thérapeutiques de Morgan et ce qu’il inflige à ses patientes. L’une d’elle l’intrigue particulièrement. Jane est une étrange jeune fille amnésique, fascinée par les livres, mais qui ne réussit pas à lire. Comme si quelqu’un, avant, le lui avait interdit. Shepherd se plonge dans les mystères du passé de Jane. Il se rend également compte que tous les occupants de l’asile ont leurs secrets. Qui est cette femme aux pulsions meurtrières qui erre la nuit dans les couloirs ? Pourquoi l’infirmière en chef le déteste-t-elle autant ? Et pourquoi est-il formellement interdit de se rendre au dernier étage ?

Mon avis : Alors, il ne faut pas s’attendre avec ce livre à de la très grande littérature ! Je pense que ce roman est à la base destiné à un public young-adulte . Néanmoins, il a réussi le pari avec moi de me procurer quelques frissons ( idéal en cette période d’Halloween ) et surtout d’évoluer dans une thématique que j’affectionne particulièrement : Les hôpitaux psychiatriques !! ( sur une île paumée en plus !!  … mais non, nous ne sommes pas sur Shutter Island … Ambiance bien lugubre, patientes déjantées, pratiques des médecins abusives , cette patiente intrigante qui devient hystérique dés qu’on lui met un livre sous le nez ( comme moi .. ) sauf qu’elle, elle en a peur …et un nouveau médecin psychiatrique des plus énigmatiques ! Il faut vraiment prendre ce petit roman comme une  » nouvelle macabre  » . Avec une fin dont la moralité n’est pas pour me déplaire ! Bref, un bon petit moment de lecture rapide ( lu en un aprés-midi ) qui restera pas dans mes annales de la littérature mais qui a su me donner quelques sueurs froides ( ce moment où le jeune médecin se retrouve sans lumiére dans le couloir obscure de l’étage 3, celui des plus démentes … ) . Du suspense, des frissons, des personnages trés énigmatiques : Le cocktail parfait pour cette semaine d’Halloween !

Ma note pour ce petit roman assez lugubre … J’aime me promener la nuit dans les hôpitaux psychiatriques !! Note-17

Je suis Pilgrim – Terry HAYES

91Y5t7ju1GLSynopsis : Pilgrim est le nom de code d’un homme qui n’existe pas. Il a autrefois dirigé une unité spéciale du Renseignement américain. Avant de prendre une retraite dans l’anonymat le plus total, il a écrit le livre de référence sur la criminologie et la médecine légale. Mais son passsé d’agent secret va bientôt le rattraper…
Une jeune femme assassinée dans un hôtel sinistre de Manhattan.
Un père décapité en public sous le soleil cuisant d’Arabie saoudite.
Un chercheur torturé devant un laboratoire de recherche syrien ultrasecret. Des cadavres encore fumants trouvés dans les montagnes de l’Hindu Kush. Un complot visant à commettre un effroyable crime contre l’humanité. Et un fil rouge, reliant tous ces événements, qu’un homme est résolu à suivre jusqu’au bout.

Mon avis : Un avis assez mitigé pour ce gros, gros roman ! En fait, en ouvrant ce pavé de 900 pages, je pensais lire un thriller … Or on est ici dans un roman d’espionnage ( une thématique avec laquelle j’ai beaucoup de mal ) . J’avoue , j’en ai bavé ( pas vous ? ) dans pas mal de passage … Heureusement la plume de l’auteur est extraordinaire , il nous emporte dans cette course contre la montre ! … Mais cette thématique de l’espionnage est trop présente ….Et je reconnais avoir du mal lorsqu’on aborde des sujets tels que Daesh, l’Etat islamique, le 11 septembre 2001 … Les 200 premiéres et les 200 derniéres pages par contre sont tonitruantes !! çà a été le seul moment de ma lecture où je n’ai pas vu passer les pages !  … Restes 500 pages qui ont été assez laborieuses à lire pour moi .. Voilà : Déception je vous avoue, je pense du fait que l’on m’avait  » vendu  » ce livre comme un thriller, or nous ne sommes pas du tout ici dans un thriller ! Dommage … Une écriture parfaite ! Vivement que cet auteur nous écrive un 100% thriller qui déchire !

Ma note pour ce roman d’espionnage qui m’a déconvenue sur sa thématique : Note-15

Délivrances – toni MORRISON

12065935_10207526661021765_5485540129094378655_nSynopsis : L’histoire de Lula Ann Bridewell, enfant maltraitée, qui a fait un faux témoignage pour plaire à sa mère et passe sa vie à essayer de se racheter en combattant le racisme.

Mon avis : Très belle surprise que cette découverte de cet auteur pour moi ! Une plume magistrale, tout en poésie , mais tellement ancrée dans la réalité des femmes noires d’Amérique ! Un court texte mais vraiment intense, que l’on lit d’une traite ! Je recommande !

Mon avis pour cette petite pépite que je vous laisse découvrir : Note-18

L’innocence des bourreaux – Barbara ABEL

81SGMx5oh7LSynopsis : Dans une supérette, une jeune maman, un couple adultère, une personne âgée et son aide, une mère et son ado font leurs courses. Un junkie entre pour voler la caisse et perd le contrôle de la situation. Un jeux subtile s’instaure alors entre supposés victimes et bourreaux.

Mon avis : Je découvre avec ce roman la plume de l’auteur qui, ma foi, m’a beaucoup plu ! J’aime la façon dont elle nous présente ses personnages ( mêlant leur passé et le présent ). J’ai aimé la façon dont l’intrigue s’installe rapidement et nous met rapidement au coeur de l’action . Le thème principal abordé ici m’a aussi intrigué dés le début : Comment de situation de victime , on peut basculer en situation de bourreau ? A l’inverse, comment de tortionnaire, on peut devenir tout à coup victime … Tout cela s’annonçait donc très bien, jusqu’à la moitié …L’auteur y prend le parti de faire tout basculer mais d’une maniére tellement grossière qu’on a du mal à y croire … La réaction de certains protagonistes au coeur de cette prise d’otages m’ont paru complètement démésurée, inadéquate …Tout devient alors trop  » gros  » … On a du mal à croire à l’histoire que l’on lit alors … Et pour finir, le dénouement m’a bien déçu : Trop flottant, sans aucune prise de position de l’auteur … Bref, une lecture très mitigée pour moi ! Un sujet de départ intéressant, mais traité de façon trop irréelle pour moi !

Ma note pour ce thriller au sujet intéressant mais dont le manque de finesse l’a rendu trop incongru : Note-15

Les supplices de la passion – Marc GOURAUD

51hdL1RUEpLSynopsis : Julie Fronsac vient de réaliser son rêve : intégrer l’équipe du Commandant Philippe Dumas au sein de la brigade criminelle de Toulouse. Philippe Dumas est plus qu’un simple flic, presque une légende. Spécialisé dans la traque des pires criminels et la résolution des affaires les plus sordides, le Commandant Dumas a pour lui un palmarès forçant le respect. Mais Julie va devoir composer avec les multiples facettes de son énigmatique chef. Flic aux méthodes plus que douteuses, amant au pouvoir de séduction fascinant et homme brisé par son passé : Julie découvrira son idole sous un tout autre jour. Quand un terrible prédateur s’abat sur la ville rose, les heures sont comptées pour faire cesser les abominations du fou sanguinaire. Des heures qui vont plonger Julie dans l’horreur et la mener vers une vérité qu’elle n’aurait jamais pu imaginer !

Mon avis : Enorme coup de coeur pour ce premier roman de l’auteur qui a vraiment su mêler polar à la française et gros thriller américain !! Tout est là pour rendre la lecture intense et extrêmement addictive : Un sérial-killer des plus épouvantable , ce qui crée quelques scènes très dures, assez dérangeantes mais tellement en phase avec la folie du tueur ! Une héroïne des plus attachante, elle aussi trés ancrée dans le réalisme de son métier ( flic à la criminelle ) et trés captivante dans sa vie en dehors de son métier ! Une intrigue trés bien ficelée , alors qu’en même temps on entre dans la vie intime du tueur et des enquêteurs ! C’est vraiment trés bien foutu, on ne lâche pas le bouquin jusqu’au dénouement inattendu que je n’ai pas vu venir ! Bref, un régal de lecture ! Une grosse réussite pour un premier roman ! Vivement la suite des aventures de Julie !

Ma note pour cette grosse surprise, avec, attention, des scénes quelques peu difficiles : Note-19

Ils savent tout de vous – Iain LEVINSON

41x4M76Lo2LSynopsis : Avez-vous déjà rêvé de lire dans les pensées des gens? Savoir ce que se dit la serveuse en vous apportant votre café du matin. Ce que vos amis pensent vraiment de vous. Ou même ce que votre chat a dans la tête? Eh bien, c’est exactement ce qui arrive un jour à Snowe, un flic du Michigan. Au début, il se croit fou. Puis ça l’aide à arrêter pas mal de faux innocents… À des kilomètres de là, un autre homme est victime du même syndrome. Mais lui est en prison, et ce don de télépathie semble fortement intéresser le FBI…
Iain Levison nous entraîne dans un suspense d’une brûlante actualité, où la surveillance des citoyens prend des allures de chasse à l’homme. Mais sait-on vraiment tout de nous?

Mon avis : Enorme coup de coeur pour ce petit bijou qui manie habilement la thématique de la télépathie, ni trop dans le ténébreux et l’angoissant comme l’a fait Stephen King, ni trop dans le burlesque comme a pu le faire Marcel Aymé . On va suivre ici Snowe, un jeune flic de New-York qui va se rendre compte, lors de l’arrestation d’un junkie , qu’il a des pouvoirs de télépathie . Parallèlement à son histoire, on va suivre une équipe spéciale du FBI chargée de retrouver tout ces hommes et femmes affublés de ce pouvoir, et dont malheureusement un prisonnier dans le couloir de la mort qui a  atteint le stade le plus haut de la télépathie … Ces deux hommes vont être amener à se rencontrer … Ce qui est génial ici, c’est que l’auteur a essayé de faire preuve du plus grand réalisme face à ces hommes ayant le don de télépathie . Il les fait réagir comme nous on aurait pu réagir : D’abord la peur, puis un sentiment de supériorité, puis très vite l’isolement , l’incompréhension … Un rythme à tambour battant, on rit ( des scènes qui m’ont fait hurler de rire, comme celle où Snowe entend les pensées d’un de ses supérieurs hiérarchiques qui se trouve être … gay … et qui n’attend qu’une chose :  » se retrouver seul, une fois, dans les vestiaires avec le ptit cul de Snowe  » )….  On a peur, on se questionne ! Aucune fioriture dans le texte, l’auteur va droit à l’essentiel . Je n’ai pas lâché ce livre du début à la fin . Il se dévore tout cru !! Je conseille fortement, surtout au fan du King , de Dean Koontz ou de Sire Cédric ! ( Et ne vous fiez pas à la couverture pourrie et au titre ridicule !! )

Ma note pour ce bijou trop court , au rythme endiablé qui traite de manière très réaliste le thème de la télépathie !! Note-19

Concours de l’Automne !

 

Choisissez donc parmi les 3 livres :

1 )  » Les morsures de l’ombre  » de Karine Giebel

2 )  » Un petit jouet mécanique  » de Marie Neuser

3 )  » Robe de marié  » de Pierre Lemaitre

Donnez moi ensuite votre pseudo suivi du titre du livre, ici en commentaire!!

Tirage au sort le lundi 2 novembre !

Bonne chance à tous !

Bourbon Kid, Tome 1 : Le livre sans nom

61fqbs6E9wLSynopsis : Santa Mondega, une ville d’Amérique du Sud oubliée du reste du monde, où sommeillent de terribles secrets.
Un serial killer qui assassine ceux qui ont eu la malchance de lire un énigmatique livre sans nom. La seule victime encore vivante du tueur, qui, après cinq ans de coma, se réveille, amnésique. Deux flics très spéciaux, des barons du crime, des moines férus d’arts martiaux, une pierre précieuse à la valeur inestimable, un massacre dans un monastère isolé, quelques clins d’oeil à Seven et à The Ring, et voilà le thriller le plus rock’n’roll et le plus jubilatoire de l’année !

Mon avis : Alors là, une lecture très, très spéciale  ! C’est du  » sévèrement burné  » comme dirait l’autre ! Un style trés cinématographique, voir théâtralisé qui rend évidemment hommage au cinéma de Tarentino ou de Sergio Leone . Un méchant tueur qu’on n’arrive pas à détester, un duo de moines désopilants, un couple d’amoureux déjanté qui m’ont fortement rappelé le couple d’amoureux de Pulp Fiction Ringo et Yolanda … Bref un patchwork de toutes ces images qui ont marqué les films de Leone et Tarentino . J’ai énormément pensé à « Une nuit en enfer  » pendant ma lecture … Je ne savais pas qu’on allait retrouver dans ce livre les créatures qu’on retrouve dans « Une nuit en enfer  » . Cà m’a autant surpris que déplut … Donc, tout ce côté cinématographique  m’ a plu … Par contre, mon côté lectrice aura un avis plus mitigé : C’est parfois vachement brouillon, voir mal écrit et trop grand guignolesque, on tombe vraiment dans le gros cliché sans finalement apporter de la profondeur aux personnages ( qu’il y a peut-être trop à foison d’ailleurs )  ….Et c’est  tellement particulier comme style que je ne saurais vraiment pas à qui le conseiller, à part les cinéphiles !  En résumé : L’amoureuse du cinéma que je suis a été comblé , mais lire un livre n’est pas regarder un film ! Donc mon point de vue bibliomane est plus mitigé, décontenancé face à cet ovni … Je lirai avec plaisir la suite tout de même pour retrouver notre cher Kid !

Ma note pour ce livre/film/ovni qui m’a autant plu que décontenancé ! Note-15

tu tueras le pére – Sandrone DAZIERI

516WglneqaLSynopsis : Sous un soleil de plomb, un homme court, désorienté, le long d’une route qui mène à Rome. Luca, son jeune fils, a disparu lors d’un pique-nique familial dans le Pratoni del Vivaro, un parc naturel à quelques kilomètres de là. Les enquêteurs dépêchés sur place découvrent bientôt la mère dans une clairière, décapitée. Ils pensent que c’est lui, le mari, qui dans les affres d’une dispute conjugale, a tué son fils, puis caché le corps. Mais où ? Aucune trace de l’enfant, nulle part. Quand Colomba Caselli arrive sur les lieux de la reconstitution, elle comprend immédiatement que quelque chose ne tourne pas rond… Colomba a trente-deux ans et des yeux d’un vert changeant. Elle est belle, instinctive, physique, mais elle n’est plus en service. Elle a pris un congé à durée indéterminée après avoir assisté, impuissante, à un événement tragique qu’elle nomme avec pudeur « Le Désastre » ; et qui l’a laissée très fragile. Cependant, même retirée de la vie policière, elle ne peut cesser d’être un flic et l’un des meilleurs. Le commissaire Rovere, son ex-patron, le sait : il lui demande comme une faveur de mener l’enquête pour lui, en toute discrétion, et d’aller consulter un expert du rapt et de la maltraitance infantile, Dante Torre, surnommé « l’enfant du silo ». Avec son allure de Bowie punk, maigre et toujours vêtu de noir, complètement phobique, dépendant, obsessionnel et paranoïaque, Dante a une approche très personnelle de son travail. Et pour cause : il a été enlevé lorsqu’il était un tout jeune garçon. Pendant onze ans, il a grandi dans l’exiguïté d’un silo à grains avec pour seul contact avec le monde extérieur un mystérieux individu qu’il appelle « Le Père ». À présent, l’enquête de Colomba le confronte à son pire cauchemar. Car, derrière la disparition du petit Luca, Dante reconnaît très vite la signature de ce « Père » jamais identifié, jamais arrêté. Mais si tel est le cas, pourquoi son geôlier aurait-il décidé de frapper à nouveau ? Et pourquoi tant d’années plus tard ? Colomba s’interroge : peut-elle vraiment se fier à son partenaire ? Ou bien Dante l’entraine-t-il, malgré elle, dans l’enfer d’une chasse aux fantômes ?

Mon avis : Coup de coeur pour ce thriller particulièrement bien foutu , très entraînant et, somme toute,  très addictif !! Mention spéciale au duo improbable de Colomba, une flic au passé lourd et éprouvant, et Dante, traumatisé par sa séquestration de 11 ans dans un silo, à la merci de son bourreau surnommé  » Le père  » … Une intrigue très prenante, parfois un peu redondante vers le milieu avec quelques invraisemblances et coïncidences un peu grosses … mais un final magistral qui  fournit les réponses à toutes nos questions !! ( ce qui n’est pas toujours le cas dans les thrillers … ) Et un petit cliffhanger final qui laisse présager, je l’espère, un tome 2 !! Bref, la sauce a très bien pris avec moi : Suspense, duo d’enquêteurs attachants, un tueur impitoyable, une fin adéquate et bien emmenée . Un thriller musclé qu’on ne peut lâcher jusqu’à la toute dernière phrase si ténébreuseUne réussite ! On en prend plein les yeux !

Ma note pour ce thriller plutôt bluffant aux personnages attachants et à l’intrigue étourdissante ! 

Vidéo  » Tu tueras le père  » :

 

Note-18

La vérité sur l’affaire Harry Québert – Joël DICKER

61v6rHdePlLSynopsis : À New York, au printemps 2008, lorsque l’Amérique bruisse des prémices de l’élection présidentielle, Marcus Goldman, jeune écrivain à succès, est dans la tourmente : il est incapable d’écrire le nouveau roman qu’il doit remettre à son éditeur d’ici quelques mois. Le délai est près d’expirer quand soudain tout bascule pour lui : son ami et ancien professeur d’université, Harry Quebert, l’un des écrivains les plus respectés du pays, est rattrapé par son passé et se retrouve accusé d avoir assassiné, en 1975, Nola Kellergan, une jeune fille de 15 ans, avec qui il aurait eu une liaison.
Convaincu de l’innocence de Harry, Marcus abandonne tout pour se rendre dans le New Hampshire et mener son enquête. Il est rapidement dépassé par les événements : l’enquête s’enfonce et il fait l’objet de menaces. Pour innocenter Harry et sauver sa carrière d écrivain, il doit absolument répondre à trois questions : Qui a tué Nola Kellergan ? Que s’est-il passé dans le New Hampshire à l’été 1975 ? Et comment écrit-on un roman à succès ?

Mon avis : Coup de coeur pour ce best-seller qui vraiment ne démérite pas ! Tout est là pour en faire un vrai succés : Du suspense , des personnages trés attachants, trés fouillés, un maniement habile de la temporalité et surtout … une magnifique écriture de l’auteur ! Une extraordinaire plume trés enlevée, trés sophistiquée mais heureusement trés abordable . Une juste dose d’énigmes et de révélations , ainsi qu’une formidable interrogation sur le métier d’auteur, sur l’inspiration et la motivation de celui-ci . De même qu’un questionnement sur nos motivations à nous, lecteurs, nos desseins face à un livre et tout ce qu’on l’on peut retirer d’une lecture …  ( Pourquoi ai-je aimé ce livre ? ….Question pertinente quand on a un blog de critique littéraire !! N’est-ce pas ? 🙂 ) .Une certaine critique aussi de l’Amérique d’aujourd’hui ( sur la religion, la politique, les finances, le monde cruel de l’Edition ). Bref, un réel bonheur de lecture, beaucoup de mal à quitter nos personnages . Un auteur que je suivrai avec plaisir !

Mon avis sur ce roman phénomène dont le succès est plus que mérité : Note-18