L’affaire des Corps sans Tête – Jean-Christophe PORTES

51Ic186szHLSynopsis : 1791. On découvre des cadavres dans la Seine, nus et la tête coupée. Malgré l’émoi que cela provoque, Victor Dauterive, jeune officier de la nouvelle Gendarmerie n’a guère le temps de s’en préoccuper : Lafayette, son mentor, l’a chargé d’arrêter Marat, ce dangereux agitateur qui en appelle au meurtre des aristocrates. Une mission qui tourne vite au cauchemar pour l’enquêteur qui joue sa vie en posant trop de questions. Les vainqueurs de la Bastille sont-ils de vrais patriotes ou des activistes corrompus ? Existe-t-il vraiment un Comité secret aux Tuileries, dans l’ombre de la Cour ? Et n’y aurait-il pas un lien en Marat et ces corps flottant dans la Seine ? Peu à peu, Victor Dauterive lève le voile sur un effrayant complot. Une conspiration qui pourrait changer le cours de la Révolution…

Mon avis : Ahh que j’aime lire de temps en temps un bon petit polar historique ! Celui-ci fût parfait ! L’excellent mélange de l’intrigue policière et d’une période historique donnée ! On est ici en 1791, en pleine révolution, et on suit le jeune officier Victor Dauterive chargé d’enquêter sur des cadavres retrouvés sans tête dans la Seine . Bien que l’intrigue prenne son temps à se mettre en place, elle reste palpitante ! On est prit entre des meurtres étranges, des affaires de corruption et de  manipulations politiques . Une première partie donc très dense, parfois un petit peu longuette  et puis tout se précipite en deuxième partie pour nous donner un dénouement explosif ! Quel plaisir de croiser  au fil de l’intrigue des grands noms historiques tels que La Fayette,  Olympe de Bouges, Louis XVI et Marie-Antoinette … Totale maîtrise de l’auteur sur ces événements historiques . Même si la fin reste plutôt convenue par rapport aux meurtres,  on est pris dans un tourbillon de faits historiques et de noms prestigieux . C’est pour çà que j’aime le polar historique : On n’est pas dans l’hémoglobine et le sanguinaire, mais on se laisse tout simplement porter dans l’Histoire et c’est très agréable ! Je recommande si vous aimez un chouia l’Histoire avec un grand H et les intrigues policières rondement bien menées ! Premier tome des enquêtes de Victor Hauterive : On en espère d’autres !

Ma note pour ce très bon polar historique solide et rondement bien mené pour un 1er roman : Note-17

Un souffle, une ombre – Christian CARAYON

14Synopsis : Été 1980. Le lac de Basse-Misère, dans le sud du Massif central. Un groupe d’adolescents de bonne famille est massacré sur l’ îlot où il était parti camper, en marge de la fête du club nautique local. Dans toute la région, l’onde est sismique. Comme un point de bascule irréversible, qui signe la fin d’une époque d’insouciance, et le début du déclin de la vallée.
À Valdérieu, principale agglomération du pays, quelque chose s’est brisé pour toujours. Trente-quatre ans plus tard, le meurtrier supposé croupit derrière les barreaux. Mais à l’université de Toulouse, le chercheur en histoire Marc-Édouard Peiresoles ne croit pas en sa culpabilité. Originaire de Valdérieu, et témoin impuissant du cataclysme alors qu’il n’était que collégien, il décide de retourner sur place, et de reprendre toute l’enquête. Comme on replonge dans ses propres traumatismes. Comme on lève le voile sur trois décennies de non-dits, en grattant le vernis d’une communauté beaucoup moins lisse qu’il n’y paraît. Derrière les fantômes des adolescents disparus, c’est bientôt le lac de Basse-Misère qui se réveille, tel un prédateur endormi. Déjà prêt à engloutir ses
prochaines victimes…

Mon avis : Mais quelle excellente lecture !! Je ne m’attendais pas du tout à çà ! C’est très mature, au carré, complètement immergeant et totalement glacial ! On suit le narrateur qui, 35 ans après le massacre de 4 adolescents à Basse-misère , décide de reprendre l’enquête en tant qu’historien ! Un véritable Truman Capote des Pyrénées en quête intransigeant de la vérité ! On est sans cesse derrière lui, désirant plus que tout connaître la vérité sur ce qu’il s’est passé cette nuit là du massacre . Il faut donc évidemment aimer ce côté  » on reprend l’enquête du début, on va interroger les parents, les enfants, ect .. on retourne sur les lieux …  » . Mais sincèrement, ces petites longueurs passent vraiment bien …. Et puis … Et puis … arrive le chapitre tant attendu … Celui où on revit intégralement cette fameuse nuit … Et là, mon dieu !! Quelle scène !!! D’une dureté, d’une telle abomination et d’une telle injustice …. On pleure, on crie, on n’en peut plus !! … Je suis ressortie complètement meurtrie de cette histoire, mais tellement réjouie de l’avoir lu … Bref, un récit intense, puissant, parfois insupportable mais tellement addictif et immergeant qu’on en ressort complètement assommé ! Je ne peux que le recommander aux fana du genre ! 

Ma note pour ce thriller captivant et brillant qu’on ne peut lâcher jusqu’à son atroce dénouement … Note-19

La compassion du diable – Fabio M. MITCHELLI

51-ubxmzNSLSynopsis : Deux flics, un tueur et des corps horriblement torturés, abandonnés au fond d’une rivière ou dans le vide sanitaire d’une maison. Démembrés, amputés, humiliés. Une traque
à bout de souffle, mêlant présent et passé, sur les traces d’un tueur « par amour ». Librement inspiré du parcours sanglant de Jeffrey Dahmer, « le cannibale de Milwaukee », ce thriller psychologique à la mécanique implacable dissèque une âme diabolique, criminelle dès le ventre de la mère, et nous entraîne au bout de l’enfer.

Mon avis : Il est quand même rare pour moi de lire un thriller reprenant l’histoire d’un vrai sérial killer ( Ici notamment, Jeffrey Dahmer, le cannibale de Milwaukee  » ) . Toujours peur que cette sauce réel/roman ne prenne pas ! Ici çà l’a plutôt bien pris ! Du moins dans la première grosse partie . On est tout de suite happé par l’écriture de l’auteur qui sait nous plonger rapidement dans le cerveau torturé/tortueux du tueur, ainsi que dans le cheminement des enquêteurs . C’est incisif, sans concession , brutal, violent et extrêmement sanguinaire comme l’était finalement le tueur . Bref, une première partie très addictive, qui nous met sous tension extrême .. Et puis dans la deuxième partie, l’auteur a pris le parti, pour créer une dynamique de suspense intense, de construire autour du tueur et des enquêteurs un passé et un  » état-civil  » plutôt éloigné de la réalité et là j’avoue que j’ai été un peu paumée . L’histoire en a quelque peu perdu en crédibilité ( Surtout pour moi qui connaissait déjà l’histoire de Jeffrey Dahmer )  . Et donc  le tueur ne pouvait être ce personnage là !! Avec cette position sociale là !  On y perdait vraiment une certaine cohérence avec le reste du récit … Cet  » arrangement  » avec la réalité m’a déstabilisée … Mais globalement, la lecture de ce thriller est tout de même restée intensive et jubilatoire ! Quel boulot de dingue de recherche d’archives l’auteur a du fournir ! Un récit glacial , puissant et addictif ! Bref, je recommande malgré les  » révélations  » de deuxième partie qui créent une certaine discordance avec l’ensemble .

Ma note pour ce thriller glaçant, saisissant, parfois très dur et violent , qui aurait dû plus coller à la réalité selon moi en 2nde partie : Note-17

La fille de Brooklyn – Guillaume MUSSO

17Synopsis : Je me souviens très bien de cet instant. Nous étions face à la mer. L’horizon scintillait. C’est là qu’Anna m’a demandé : « Si j’avais commis le pire, m’aimerais-tu malgré tout ? »
Vous auriez répondu quoi, vous ? Anna était la femme de ma vie. Nous devions nous marier dans trois semaines. Bien sûr que je l’aimerais quoi qu’elle ait pu faire. Du moins, c’est ce que je croyais, mais elle a fouillé dans son sac d’une main fébrile, et m’a tendu une photo. – C’est moi qui ai fait ça. Abasourdi, j’ai contemplé son secret et j’ai su que nos vies venaient de basculer pour toujours.
Sous le choc, je me suis levé et je suis parti sans un mot.
Lorsque je suis revenu, il était trop tard : Anna avait disparu.
Et depuis, je la cherche.

Mon avis : Encore et toujours la même chose chez Guillaume Musso … On reprend 2 ou 3 de ses anciens romans, on mixe un peu et on obtient çà …. L’histoire de fond est intéressante, mais la manière dont s’est amené est vraiment la même que dans  » 7 ans aprés  » par exemple, ou dans  » Central Park  » … Les mêmes ficelles, les mêmes lignes de conduites, la même psychologie des personnages … Et une fin pas du tout transcendante comme sait parfois le faire l’auteur … Bref, beaucoup d’ennui, de répétition et surtout trop de raccourcis pris par l’auteur … On a été trop dans la simplicité, vraiment … Joker, je passe à autre chose … Et je préfère rester sur l’excellent souvenir que l’auteur m’avait laissé avec  » L’instant présent  » !

Ma note pour cette déception : On a été trop dans la simplicité et cela ressemble trop à ce que l’auteur a déjà produit ..  Note-12

Un lieu secret – David BELL

710XJrsI89LSynopsis : Pendant des années, Janet pensait avoir vu tout ça, pensait s’en souvenir. Le jeune Noir aux cheveux crépus et aux vêtements sales qui portait son frère sur ses épaules. La tête blonde de Justin dressée haut dans le ciel, presque aussi haut que le sommet de la balançoire. Justin qui paradait comme un champion. Qui tombait dans le piège de cet homme. Avant de se faire enlever. Mais elle ne s’en souvient pas vraiment, si ? » Janet avait sept ans quand son petit frère a été enlevé et tué dans le parc municipal de Dove Point, Ohio.
Vingt-cinq ans plus tard, alors que le meurtrier de Justin, Dante Rogers, clame toujours son innocence, Janet en vient à douter de la version des faits qu’elle a donnée à l’époque. Les propres doutes dont lui fait part son ami Michael, présent sur les lieux au moment du drame et revenu depuis peu en ville, ne font qu’ajouter à sa confusion. Quand une journaliste pointe les nombreuses failles de l’enquête menée un quart de siècle plus tôt, la police décide de rouvrir le dossier.

Mon avis : Encore une lecture sur la thématique de la disparition d’un enfant, et de son meurtre , ici . Malheureusement, de biens trop grosses ficelles sont tirées ici, notamment dans la psychologie des personnages, dans la façon dont est repris l’enquête et même dans la révélation finale . Tout celà est trop resté classique , sans profondeur aucune et sans retenir vraiment notre intérêt . Certes, çà se lit trés vite et on veut savoir ce qu’il s’est vraiment passé ce jour là pour Justin, mais c’est vraiment pas transcendant … Bref, un thriller à la trame trop classique, au style basique et sans trop de profondeur, qui se laisse lire juste pour connaître la vérité sur la mort du petit Justin …

Ma note pour ce thriller classique, aux ficelles bien trop grosses qui se laisse tout de même lire … : Note-13

Les chiens – Allan STRATON

91zF7gSl-WLSynopsis : Cameron devait être à l’abri pour de bon, dans cette vieille ferme paumée au milieu de nulle part. Son père ne les dénicherait jamais dans un coin pareil, avait dit sa mère, N’empêche, dès le premier jour, Cameron sent bien que quelqu’un est déjà là. Invisible, mais il le sent. Il l’entend même. Quels secrets va-t-il découvrir dans cette baraque ?

Mon avis : Chouette lecture pour ce thriller fantastique qui s’adresse plutôt aux ados mais que j’ai quand même beaucoup aimé ! Certes, le style est clairement fait pour les ados, mais la thématique générale du roman reste super intéressante , notamment celle sur la paternité … Quelques scènes qui font frissonner, des révélations assez stupéfiantes parfois , et beaucoup de noirceur, même de tristesse je trouve … Un roman à ne pas lire si vous êtes dépressif … Le personnage de Cameron est assez triste, déconcertant et malheureux …Il nous donne souvent le cafard !!  Mais l’ensemble reste un très beau roman noir/fantastique qui a su m’émouvoir et me surprendre au final ! Je recommande, surtout pour les propos intéressants sur la paternité qui y sont abordés . C’EST TENEBREUX , MYSTERIEUX, PARFOIS VRAIMENT SOMBRE ET TRISTE, MAIS C’EST UNE HISTOIRE TRES EMOUVANTE, FALLACIEUSE ET TRES AGREABLE A LIRE ! JE RECOMMANDE !

Ma note pour ce thriller fantastique au style ado mais franchement très sombre et sinistre qui devient vite un page-turner !! Note-17

On regrettera plus tard – Agnès LEDIG

51hDseGj2FLSynopsis : Valentine, une institutrice dans un village des Vosges, voit sa vie bouleversée par l’arrivée d’une fille fiévreuse, Anna, et de son père Eric, meurtri par la mort de sa femme. Au-delà de l’hébergement, elle leur ouvre son coeur.

Mon avis : Vous avez lu le synopsis au dessus ? Bon ben voilà, vous avez lu le livre …. Que dire de plus que je n’ai pas du tout aimé ma lecture … Des personnages fadasses, une histoire simplette , au coude à coude avec un épisode de  » Joséphine Ange gardien  » … Même la petite  » moralité  » de la fin m’a fait doucement rire … Bref, une bluette sans saveur ni grand intérêt pour moi … Je passe vite à autre chose ..

Ma note pour cette bluette sans aucune saveur : Note-08