Dans le labyrinthe – Sigge EKLUND

Synopsis : Un soir de mai, dans une banlieue cossue de Stockholm, Magda, une fillette de onze ans, disparaît mystérieusement de sa chambre. Après plusieurs jours d’investigations, la police en vient à soupçonner le père, Martin.
Quatre proches de la victime se mettent à la recherche d’indices qui permettraient de la retrouver : Åsa, sa mère, brillante psychologue qui s’enfonce dans une profonde dépression ; Martin, l’éditeur talentueux à la double vie ; Tom, son loyal collaborateur à l’ambition dévorante ; et Katja, l’infirmière scolaire qui a découvert ce que cachait la petite fille. Ces quatre voix entraînent le lecteur dans un labyrinthe de confessions troublantes.

Mon avis : Enorme déception pour moi ! Un style trop spécial, qui m’a souvent perdu .. Tout est confus, parfois vraiment inintelligible, bref un style que j’ai trouvé totalement inapproprié pour ce genre de thriller psychologique .. Même la fin, qui se voulait plutôt originale, fait flop … Beaucoup d’ennui pendant ma lecture … La disparition de cette petite fille devient trop secondaire à mon goût . Vraiment un désamour avec surtout le style de l’auteur dans ce roman !

Mon avis en vidéo :

Cet été là – Lee Martin

Synopsis : Tout ce qu’on a su de cette soirée-là, c’est que Katie Mackey, 9 ans, était partie à la bibliothèque pour rendre des livres et qu’elle n’était pas rentrée chez elle. Puis peu à peu cette disparition a bouleversé la vie bien tranquille de cette petite ville de l’Indiana, elle a fait la une des journaux nationaux, la police a mené l’enquête, recueilli des dizaines de témoignages, mais personne n’a jamais su ce qui était arrivé à Kathy.
Que s’est-il réellement passé cet été là ?
Trente ans après, quelques-uns des protagonistes se souviennent.
Le frère de Katie, son professeur, la veuve d’un homme soupçonné du kidnapping, quelques voisins, tous prennent la parole, évoquent leurs souvenirs. Des secrets émergent, les langues se délient.
Qui a dit la vérité, qui a menti, et aujourd’hui encore, qui manipule qui ?

Mon avis : Quand le thriller devient littéraire … Un petit bijou du roman noir psychologique dans lequel vont se croiser une galerie de personnages plus marquants les uns que les autres . Un récit envoûtant et prenant sur le destin, le deuil, le poids des mots et la fatalité … Si j’osais, je dirais qu’il y a du Zola dans ce roman ! J’y ai vu du  » Germinal  » dans cette petite ville américaine des années 70, divisée en deux  ( les  » riches  » en haut de la ville,  les  » pauvres  » en bas ) . La disparition de cette petite fille va mettre en lumière les discriminations sociales et resurgir bien des secrets . Une réussite totale pour moi, si tant soit peu on aime ce genre de thriller très littéraire !

Mon avis en vidéo :