Histoire d’une mère – Amanda Prowse

SYNOPSIS : Jess porte l’enfant de l’homme qu’elle aime. Elle est folle de joie et attend avec impatience « l’heureux événement ». Ceux à qui elle a annoncé la bonne nouvelle n’ont que ce mot à la bouche. À commencer par sa mère, qui lui assure que l’amour maternel est une véritable révélation. Hélas, à la naissance de sa fille, Jess ne ressent rien. Est-ce à dire qu’elle est une mère indigne, comme le suggère son entourage ? Incapable de tisser un lien avec son enfant, Jess part à la dérive. Seule face à cette épreuve, elle redoute le pire.

MON AVIS EN VIDEO :

Le passé – Samantha HEYES

SYNOPSIS : Comté de Warwick. La petite communauté de Radcote est frappée de plein fouet par les suicides de plusieurs adolescents du village. Deux ans plus tard, la peur saisit à nouveau les habitants. Un jeune homme vient de se tuer à moto et l’on retrouve, comme les fois dernières, une lettre annonçant son suicide. Le cauchemar serait-il en train de recommencer ?
L’inspecteur Lorraine Fisher, de la police de Birmingham, fraîchement débarquée dans la région pour rendre visite à sa sœur, est bien vite impliquée dans l’enquête. Et lorsque Freddie, son neveu, un garçon qui traverse une mauvaise passe, disparaît à son tour, elle sait qu’elle n’a pas de temps à perdre…

MON AVIS EN VIDEO : 

La voie du loup – Beth LEWIS

SYNOPSIS : Elka a presque dix-huit ans lorsqu’elle apprend que Kreagar Hallet, celui qu’elle appelle « Trappeur » et qui l’a élevée est recherché pour le meurtre de plusieurs femmes et enfants. Recherchée elle aussi par la shérif Jennifer Lyon, Elka décide de partir en direction du nord. C’est là, apparemment, que vivent ses parents. Mais Halveston, c’est loin, et le parcours est semé d’embûches.
Dans un monde d’après le Basculement, ce moment la nature a repris ses droits sur les hommes et la civilisation, une jeune femme accompagnée d’un loup se cherche un foyer…

MON AVIS EN VIDEO :

Dans la forêt – Jean Hegland

SYNOPSIS : Rien n’est plus comme avant : le monde tel qu’on le connaît semble avoirvacillé, plus d’éléctricité ni d’essence, les trains et les avions ne circulentplus. Des rumeurs courent, les gens fuient. Nell et Eva, dix-sept et dix-huit ans, vivent depuis toujours dans leur maison familiale, au c ur de la forêt. Quand la civilisation s’effondre et que leurs parents disparaissent, elles demeurent seules, bien décidées à survivre. Il leur reste, toujours vivantes, leurs passions de la danse et de la lecture, mais face à l’inconnu, il va falloir apprendre à grandir autrement, à se battre et à faire confiance à la forêt qui les entoure, emplie d’inépuisables richesses …

MON AVIS EN VIDEO :

La veuve – Fiona Barton

Synopsis : La vie de Jane Taylor a toujours été ordinaire.
Un travail sans histoire, une jolie maison, un mari attentionné, en somme tout ce dont elle pouvait rêver, ou presque.
Jusqu’au jour où une petite fille disparaît et que les médias désignent Glen, son époux, comme LE suspect principal de ce crime.
Depuis ce jour, plus rien n’a été pareil.
Jane devient la femme d’un monstre aux yeux de tous.
Les quatre années suivantes ressemblent à une descente aux enfers : accusée par la justice, assaillie par les médias, abandonnée par ses amis, elle ne connaît plus le bonheur ni la tranquilité, même après un acquittement.
Mais aujourd’hui, Glen est mort. Fauché par un bus.
Ne reste que Jane, celle qui a tout subi, qui pourtant n’est jamais partie. Traquée par un policier en quête de vérité et une journaliste sans scrupule, la veuve va-t-elle enfin délivrer sa version de l’histoire ?

Mon avis en vidéo : 

Charade – Laurent Loison

Synopsis : Il laisse derrière lui des cadavres de jeunes femmes atrocement torturées et de mystérieux messages. Ce cruel et terrifiant tueur en série est pourtant traqué par le meilleur flic du 36, le commissaire Florent Bargamont, et une brillante criminologue, Emmanuelle de Quezac.

Mon avis : 1er coup de coeur de l’année !! Tout est là pour faire de ce thriller un super moment de lecture super addictif, prenant et dont la deuxième moitié m’a scotchée !! Malgré une facture plutôt classique et quelques traits caricaturaux chez certains personnages, l’intrigue est ultra prenante et le tension monte crescendo pour finir en apothéose ! Et un épilogue qui m’a scotché ! ( J »ai eu un  » Slip spécial Epilogue  » lol ) . Bref, je vous le recommande si vous aimez les thrillers classiques ( tueur en série / Equipe d’enquêteurs / Suspense ) mais magnifiquement orchestré ! Coup de coeur IlestBienCeLivre !

Le garçon – Marcus Malte

Synopsis : Il n’a pas de nom. Il ne parle pas. Le garçon est un être quasi sauvage, né dans une contrée aride du sud de la France. Du monde, il ne connaît que sa mère et les alentours de leur cabane. Nous sommes en 1908 quand il se met en chemin – d’instinct. Alors commence la rencontre avec les hommes : les habitants d’un hameau perdu, Brabek l’ogre des Carpates, philosophe et lutteur de foire, l’amour combien charnel avec Emma, mélomane lumineuse, tout à la fois soeur, amante, mère. « C’est un temps où le garçon commence à entrevoir de quoi pourrait bien être, hélas, constituée l’existence : nombre de ravages et quelques ravissements. » Puis la guerre, l’effroyable carnage, paroxysme de la folie des hommes et de ce que l’on nomme la civilisation. Itinéraire d’une âme neuve qui s’éveille à la conscience au gré du hasard et de quelques nécessités, ponctué des petits et grands soubre-sauts de l’Histoire, le Garçon est à sa façon singulière, radicale, drôle, grave, l’immense roman de l’épreuve du monde.

Mon avis :

Demain, les chats – Bernard Werber

51encxtni6lSynopsis : A Montmartre vivent deux chats extraordinaires. Bastet, la narratrice qui souhaite mieux communiquer et comprendre les humains. Pythagore, chat de laboratoire qui a au sommet de son crâne une prise USB qui lui permet de se brancher sur Internet. Les deux chats vont se rencontrer, se comprendre s’aimer alors qu’autour d’eux le monde des humains ne cesse de se compliquer. A la violence des hommes Bastet veut opposer la spiritualité des chats. Mais pour Pythagore il est peut être déjà trop tard et les chats doivent se préparer à prendre la relève de la civilisation humaine.

Mon avis : J’avais dévoré  » Les fourmis  » de l’auteur, à sa sortie, en 1991 … Je pensais me faire encore une belle dégustation avec Les chats …. Et bien non !! Raté !! Encore beaucoup d’ennui pendant cette lecture … Peu d’intérêt pour l’histoire qui nous est racontée … Clairement , je pense que c’est un bouquin dont on devrait préciser qu’il est destiné au 12/14 ans !! Tout les fans de  » La guerre des clans  » de Erin Hunter, par exemple, pourront aimer ! Mais pas les fans de Werber de la première heure !! Enorme déception pour ma part ! J’avais déjà été refroidie avec  » Le sixième sommeil « , mais là c’est limite une désillusion avec cet auteur !! …. Je pensais quand même en apprendre un peu sur les secrets de nos félins .. Et non, même pas … L’auteur a préféré partir dans des aventures abracadantesques qui n’ont jamais réussi à me captiver ! Une fois de plus : Une histoire qui enthousiasmera les 12/14 ans, c’est sur ! Bref, pour les fans de la première heure comme moi, autant être au courant, ici : Aucune surprise, aucun renouveau chez cet auteur et beaucoup d’ennui au final ! …. Je recommande aux 12/14 ans qui aiment lire des aventures d’animaux, mais pas aux fans de l’auteur ! … Déçue je suis …. Miaou …

Ma note : Note-10

Aquarium – David VANN

couv25888504Synopsis : Caitlin, douze ans, habite avec sa mère dans un modeste appartement d’une banlieue de Seattle. Afin d’échapper à la solitude et à la grisaille de sa vie quotidienne, chaque jour, après l’école, elle court à l’aquarium pour se plonger dans les profondeurs du monde marin qui la fascine. Là, elle rencontre un vieil homme qui semble partager sa passion pour les poissons et devient peu à peu son confident. Mais la vie de Caitlin bascule le jour où sa mère découvre cette amitié et lui révèle le terrible secret qui les lie toutes deux à cet homme.

Mon avis : Encore une énorme claque de David Vann … Mais comment fait-il pour nous amener aussi loin dans ce que l’être humain a de plus horrible en lui ? Un climat oppressant, glacial mais tellement prenant ! Pourtant le début semblait assez léger : On suit la petite Caitlin, à Seattle, où elle mène une vie pas très reluisante, seule avec sa maman et dont le seul plaisir est d’aller chaque jour, après l’école , observer les poissons dans le grand Aquarium de Seattle ( la place des poissons dans ce récit est très importante !! )  . Et puis elle rencontre un vieil homme là-bas qui montre quelques signes d’affections pour elle … Et puis la maman de Caitlin veut savoir qui est ce vieux monsieur qui s’approche trop de sa fille … Et puis … Et puis  … Ouucchhhhh revirement à 360 degrés, avec une scène entre Caitlin et sa mère dans leur appartement que je ne suis pas prête d’oublier !! D’une violence psychologique inouïe !! Toute la force de l’écriture de l’auteur à son summum pendant tout un chapitre de folie !! Mais quelle claque bon sang !! ….. On referme le bouquin complètement à bout de souffle … Quel auteur …  » Sukkwan Island  » m’avait secoué déjà par cette force, mais là je suis K.O. ….. Je ne peux que vous recommander cette pépite … Splendide, sauvage, brutal ,et féroce mais terriblement humain , d’une sensibilité rare … A lire … Vraiment …

Ma note : Note-19

Lux – Maud Mayeras

13567322_1077694215612025_9160320025792331003_nSynopsis : C’est l’histoire d’un retour, d’une sentence et d’une vague qui monte à l’horizon.
2016. Antoine Harelde débarque à Ceduna, dans les terres arides du sud de l’Australie.
Vingt ans auparavant, il a passé un été dans cette petite ville perdue et, en l’espace de trois mois qui l’ont vu quitter l’adolescence, il a connu la joie, l’amitié, l’amour et l’horreur.
Aujourd’hui il est un homme. Il n’a pas oublié, il n’a rien pardonné.
Mais la justice prend d’étranges et inquiétantes couleurs à la lumière de l’apocalypse.

Mon avis : Définitivement une des mes auteurs préférés …. Puting que c’est fort, puissant, totalement immergeant et surtout unique !! Il n’y a que Maud Mayeras pour nous amener ses histoires comme çà ! Abrupt, impulsif et superbement effrayant ! Une histoire avalée en une seule goulée d’oxygène … Autant le personne principal Antoine est très attachant, autant, au final, çà sera le personnage de Hunter qui m’aura marqué au fer rouge ! Je ne suis pas prête de l’oublier celui là ! …. On tourne encore autour des thématiques chères à l’auteur : Les monstres tapis au fond de nous, l’instinct maternel, la fratrie et les secrets familiaux inavouables … Bref, une pépite du roman noir qu’il faut lire ! Un livre puissant, d’une fulgurance inouïe qui vous laisse K.O ! Impitoyable ! Le style de Mayeras est unique, ne passez pas à côté !!

Ma note Note-19

Site de Critiques de Livres