Archives par mot-clé : Barjavel

Ravage – René BARJAVEL –

couv6774587Synopsis : Paris 2052; dans une France où la Ville prospère , où le Progrès de l’homme éclate, où l’électricité, devenue indispensable, a même remplacé l’agriculture, tout semble possible et l’Homme n’a même plus peur de la mort. Pourtant, après une formidable panne électrique, la ville est brusquement plongée dans le chaos.
Un panique effroyable prend les Parisiens, laissant les hommes en proie à leurs instincts les plus primaires: égoïsme, folie, pillages, tuerie, barbarie…

Mon avis : Ecrit en 1943, on peut dire que Barjavel était vraiment un visionnaire !! Il savait déjà que, 100 ans plus tard, les hommes seraient  » esclaves  » de la modernisation et que, privés de l’électricité, ils ne sauraient se débrouillés seuls avec Dame Nature . Une fois de plus donc ici, Barjavel nous décrit un homme du futur paresseux, ignare et trés loin de la nature qui, pour survivre aprés un cataclysme où l’électricité et l’eau  ne sont plus, devra  » revenir  » à ses valeurs primordiales : La terre, la famille, le travail , le labeur et faire des enfants … Bon euh, par contre Barjavel n’était pas dans le moove des féministes !! La femme dans son nouveau monde a un rôle bien minimaliste ( faire à manger et des bébés !! ) . Et il fait la part belle à la religion je trouve … ou alors j’ai pas compris ….. Je ne sais pas finalement s’il approuve ou pas cette place de Dieu au sein de la communauté humaine . Si quelqu’un a mieux compris que moi, éclairez-moi de vos lumières !!! Bref, une lecture tout de même assez chouette, heureusement courte finalement, car le début souffre de beaucoup, beaucoup, de descriptions de ce monde futuriste  de 2052 et finalement seul le personnage central est approfondi . Pas le meilleur Barjavel donc pour moi, mais le côté visionnaire de l’auteur est vraiment déjà bien présent dans cette oeuvre, ce qui l’a rend forte intéressante !!

Ma note  pour cette SF visionnaire où une fois de plus l’ Homme en prend plein la tronche Note-14

La nuit des temps – René BARJAVEL

61mt91s4iRLSynopsis : Dans l’immense paysage gelé, les membres des Expéditions Polaires françaises font un relevé sous-glaciaire. Un incroyable phénomène se produit : les appareils sondeurs enregistrent un signal. Il y a un émetteur sous la glace… ( source : livraddict )

Mon avis : Encore une trés belle S.F de René Barjavel !! Une fois passées les premiéres pages à s’habituer au style particulier des SF des années 60 ( Barjavel a écrit ce roman en 1966 ), on plonge littéralement dans cette aventure humaine et historique qui nous conduit au fin fond des prémices  de l’humanité . Et surtout, comme toujours, Barjavel associe à cette aventure humaine une merveilleuse histoire d’amour belle et pure, ce qu’on attend de l’amour d’un homme pour une femme, d’une femme pour un homme …. Je ne m’attendais pas à une telle histoire d’amour aussi intensive dans une SF !! … Le seul bémol finalement, et qui fait que ce roman ne sera pas un coup de coeur, c’est que , en refermant le livre, j’ai vraiment eu l’impression de n’avoir lu qu’une nouvelle … Tout va vraiment vite, trop vite même pour moi, et la fin peut -être trop précipitée … Je crois que j’en voulais plus en fait , tellement j’étais bien avec ces personnages !!! Gros sentiment de frustration de les quitter aussi vite et de ne pas en savoir plus !!  Mais une merveilleuse lecture S.F. et un style Barjavelien que décidement j’aime beaucoup !!

Mon avis pour cette histoire d’amour venu  du fin fond de l’humanité : Note-17

Le grand secret – René BARJAVEL

Synopsis : Le grand secret, c’est l’histoire d’un couple séparé par un extraordinaire événement, puis réuni dans des circonstances telles que jamais un homme et une femme n’en ont connu de pareilles.
C’est aussi l’histoire d’un mystère qui, depuis 1955, a réuni, à l’insu de tous, dans une angoisse commune, par-dessus les oppositions des idéologies et des impérialismes, les chefs des plus grandes nations. C’est ce  » grand secret  » qui a mis fin à la guerre froide, qui a été la cause de l’assassinat de Kennedy, qui rend compréhensible le comportement de De Gaulle en mai 1968, qui a rendu indispensables les voyages de Nixon à Moscou et à Pékin.
Il n’a rien à voir avec la guerre ou la bombe H. C’est le secret de la plus grande peur et du plus grand espoir du monde. Il ne faut pas oublier que c’est un roman. Mais si c’était vrai ?…

Mon avis : Retour pour moi à la SF adulte, aprés pas mal de déconvenues en SF young-adult, et j’en suis plutôt ravie aprés la lecture du  » Grand secret  » !! Que voilà un beau livre, à l’écriture trés soignée, ciselée au couteau, avec de trés jolies envolées poétiques ( on y parle de l’amour que peuvent ressentir un homme et une femme comme rarement je n’en ai vu ) . J’ai eu un peu de mal au début à m’accoutumer à cette écriture et ce style de SF des années 70 : Il y a trés peu de chapitres ( 3 ) , chose rare dans la SF d’aujourdhui où les chapitres sont plutôt courts, et les phrases sont moins longuettes … Mais une fois apprivoisé le style de l’auteur, on vit à fond l’aventure de nos deux amoureux !! On veut s’avoir ce qu’est ce grand secret !! Je noterai juste pour ma part, vers le milieu, quelques parties de l’histoire qui m’ont un peu lassées, ce sont toutes ces explications géo-politiques sur les puissants de notre planéte , d’autant qu’ici on parle des présidents des années 50 et 60, donc un peu de mal à situer tout le monde ( on remonte jusqu’à René Coty quand même … ) . Mais bon, le récit défile tout seul et la fin m’a littéralement scotchée, je ne m’attendais pas à un tel retournement de situation … J’ai adoré ce  » renversement  » ultime !! J’ai totalement dévoré les 100 derniéres pages !! Et je vous conseille donc amplement la lecture de cette SF trés visionnaire, qui m’a beaucoup fait pensé à du Werber, qui, je suis sûr, a aussi dévoré les romans de Barjavel !!

Ma note pour cette SF à la fois visionnaire et tellement ancrée dans notre réalité … Note-16